Football : pourquoi le Trophée des champions se dispute à Lens ?

Pas concerné par le Trophée des champions, le RC Lens va prêter le stade Bollaert qui va accueillir la rencontre entre l'OM et le PSG. 

(Illustration - Archive)
(Illustration - Archive) © J-L. DOUCHET - FRANCE 3

Cette année, le Trophée des champions, qui verra s'affronter ce soir l'OM et le PSG aura lieu au stade Bollert de Lens. Une anomalie puisque depuis 2009, et un premier déplacement à Montréal, le vainqueur de la Ligue 1 et de la coupe de France (en 2020, le PSG ayant gagné les deux compétitions, c'est donc le deuxième de Ligue 1, l'OM, qui prend la place de finaliste) s'affrontent à l'étranger. Tunisie, Maroc, Etats-Unis, Gabon, Chine et Autriche, les déplacements de ces dernières années ont été l'occasion de faire de la publicité à notre championnat national ; ils ont généralement lieu avant la saison de Ligue 1, début août.

Cette année, changement de braquet puisque la finale aura donc lieu à Lens, dans un stade à huis clos, puisque la présence des supporters est évidemment interdite à cause de l'épidémie.

Le 10 décembre, la LFP déclarait dans un communiqué qu'"en raison des conditions sanitaires, la rencontre ne peut effectivement pas être organisée à l'étranger cette saison. Après avoir lancé une consultation, le conseil d'administration a décidé d'organiser cette édition au stade Bollaert-Delelis de Lens".

Interrogé, la LFP précise avoir reçu dix candidatures de stades français. Celle du RC Lens a été retenue "après l’examen de nombreux critères dont notamment la qualité de la pelouse, les conditions d’accueil des clubs, le rendu TV et le coût de la mise à disposition du stade". A noter que, selon le règlementle match doit avoir lieu sur terrain neutre, ce qui empêche les stades parisiens et marseillais d'accueillir le match.

"L’objectif est d’organiser à nouveau le Trophée des champions à l’étranger"

Le site 20 minutes ajoute que "des enceintes comme le stade du Hainaut de Valenciennes ou encore le stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq avaient aussi fait acte de candidature". Le stade de Lens l’aurait emporté facilement "grâce à son meilleur rapport qualité-prix pour un match à huis clos qui ne rapportera pas de recettes".

Et si le match se déroule cette année en janvier, c'est que pendant l'été, le club parisien n'était pas disponible. Finalistes de la Ligue des champions face au Bayern Munich, les joueurs du PSG se sont inclinés 1-0 le 23 août. 

En revanche, pas question pour les stars de Ligue 1 de s'attarder dans cette enceinte mythique du football français puisqu'"après cette édition à Bollaert-Delelis, l’objectif est d’organiser à nouveau le Trophée des champions à l’étranger si la situation sanitaire le permet", conclut la LFP.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport