Législatives 2022 : la ministre Agnès Pannier-Runacher finalement pas candidate dans le Pas-de-Calais

Publié le Mis à jour le

L'actuelle ministre de l'Industrie a annoncé ne pas être candidate pour les législatives dans le Pas-de-Calais. Son compagnon espère l'emporter dans la circonscription de Lens.

Elle était pressentie pour être candidate dans la troisième circonscription du Pas-de-Calais, mais l’actuelle ministre déléguée à l’Industrie d’Emmanuel Macron n’ira finalement pas.

Alors que la deuxième vague d’investitures des candidats de la majorité présidentielle sous la bannière Ensemble a été dévoilée ce jour, le nom d’Agnès Pannier-Runacher n’apparaît pas parmi la liste des candidats investis dans le département.  

"J’ai décidé de ne pas être candidate aux élections législatives", a écrit l’intéressée dans un message posté sur les réseaux sociaux, qui assure qu’elle viendra soutenir les candidats de la majorité dans le bassin minier tout au long de la campagne. 

Je souhaite plus que jamais continuer à m’investir dans le Pas-de-Calais et dans ma ville de Lens.

Agnès Pannier-Runacher, ministre de l'Industrie

Agnès Pannier-Runacher indique également vouloir constituer un collectif "sur le long terme" avec les "forces vives du territoire".  

Dans la circonscription de Lens où Marine Le Pen a récolté plus de 43% des suffrages exprimés au premier tour de l’élection présidentielle, c’est finalement le compagnon de la ministre de l’Industrie qui a été investi sous la bannière Ensemble.

Actuel directeur de cabinet du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, Nicolas Bays avait été député de la douzième circonscription du département de 2012 à 2017 sous la bannière socialiste.

Brigitte Bourguignon se représente dans la 6ème

Dans le Pas-de-Calais, la majorité présidentielle a dévoilé dix des douze candidats qui vont concourir dans les circonscriptions. À noter que l’actuelle ministre déléguée à l’Autonomie Brigitte Bourguignon se représente une nouvelle fois dans la 6ème.

Autre fait marquant : il y aura bien un candidat face au député LR sortant Pierre-Henri Dumont dans le Calaisis (7ème circonscription), menacé après le score de Valérie Pécresse à la présidentielle et le ralliement à Emmanuel Macron de la maire LR de Calais. Henri Waroczyk, actuel vice-président de l’agglomération, mènera campagne sous la bannière Ensemble.  

Pour l’heure, aucun candidat officiel n’a été annoncé dans les 2ème (Arras Nord) et 4ème (le Touquet) circonscriptions du département. Les derniers noms doivent être annoncés avant le 10 mai.