Louvre-Lens : déplacer la Joconde ? La ministre de la Culture y est favorable

La Joconde de Léonard De Vinci exposée au musée du Louvre à Paris. / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
La Joconde de Léonard De Vinci exposée au musée du Louvre à Paris. / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a indiqué jeudi qu'elle allait "étudier sérieusement" un déplacement de la Joconde dans le cadre d'un "grand plan d'itinérance", qui pourrait voir le célèbre tableau de Léonard de Vinci quitter les murs du Louvre à Paris. Le Louvre-Lens est sur les rangs.

Par @f3nord avec AFP

"Je rencontre le président du Louvre ce matin et je vais en reparler", a dit sur Europe 1 la ministre qui s'était déclarée favorable au principe d'un déplacement du tableau lors de ses voeux à la presse fin janvier. "On va étudier sérieusement" cette proposition. "Je ne vois pas pourquoi les choses seront confinées, après il faut faire attention à la préservation et à ce que ça représente", a-t-elle précisé.

"Mon fer de lance, c'est de faire en sorte qu'on lutte contre la ségrégation culturelle, et pour cela, l'un des piliers c'est un grand plan sur l'itinérance. L'offre culturelle, elle existe : pourquoi serait-elle confinée à certains lieux et pas accessible partout par tous ?", a poursuivi la ministre, ajoutant que les "idées un peu disruptives" lui étaient "chères". Interrogée sur les réserves des conservateurs et experts, la ministre a rétorqué : "nous avons eu la même réaction quand on a proposé de sortir la tapisserie de Bayeux au moment où le musée serait en réfection". L'Elysée a décidé de prêter cette tapisserie à l'Angleterre en 2022 à l'occasion d'importants travaux de restauration du musée qui l'abrite.


Le Louvre-Lens sur les rangs

Le maire de Lens, où se trouve une antenne du Louvre, s'est déjà dit candidat à l'accueil de la Joconde, et en avait fait directement la demande au président de la République. Demande étudiée par l'Elysée qui a récemment répondu par courrier à Sylvain Robert, l'assurant de "toute son attention portée à -son- souhait concernant le prêt de La Joconde au musée du Louvre-Lens". 

"Il existe des motifs d'espoir dans cette lettre, ce qui renforce la volonté de la municipalité de persévérer dans cette quête" s'est réjouie la ville de Lens, en réaction à cette réponse de la présidence.

Les supporteurs du RC Lens avaient également réclamé le prêt du célèbre tableau au musée du Louvre-Lens, en déployant une banderole géante à l'effigie de Mona Lisa lors d'un match début février à Bollaert.

Sur le même sujet

Lille : un capitaine de la gendarmerie accusé de harcèlement moral, de racisme et d'homophobie

Les + Lus