REPORTAGE. Le latéral droit du RC Lens Jonathan Clauss, sélectionné en équipe de France, fait ses premiers pas à Clairefontaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Vanlaton avec Arnaud Mattéoli / Tout le Sport

Une semaine après avoir été appelé par Didier Deschamps pour les deux prochains matchs amicaux de l’équipe de France, le latéral droit du RC Lens avoue avoir encore du mal à réaliser. Une équipe de France Télévisions a suivi ses premiers pas au centre d'entraînement de Clairefontaine.

Dans la voiture qui l’amenait pour la toute première fois au centre d’entraînement des Bleus lundi 21 mars, il était difficile pour ce grand émotif de ne pas cacher sa surprise et sa joie. "Je ne réalise pas encore, je vois les écussons un peu à droite à gauche, la forêt. J’ai vu le panneau "Clairefontaine", raconte-t-il. C’est bizarre mais c’est beau". 

Jonathan Clauss, 29 ans, semble être un peu perdu. Sur le parvis de Clairefontaine, le latéral droit du RC Lens sourit, et demande au journaliste qui l’accompagne si c’est bien par là qu’on rentre. Face aux mythiques marches de Clairefontaine, il lâche alors : "j’imaginais ça un peu différemment". 

Une trajectoire hors du commun

Il faut dire que le jeune homme a une trajectoire hors du commun. Formé au RC Strasbourg, sa ville natale, il n’est pas retenu par le club à ses 18 ans. Après avoir sillonné les clubs amateurs du Grand Est, il rebondit en National en intégrant l’équipe d’Avranches, avant de fouler pour la première fois la pelouse de la deuxième division dans le club de Quevilly-Rouen. 

Après un passage par l’Allemagne, Clauss est recruté par le RC Lens en 2020 et fait alors ses débuts en Ligue 1 et devient très vite incontournable. Ses statistiques depuis le début de la saison 2021/2022 parlent pour lui : 4 buts marqués et 9 passes décisives. Belle performance pour un latéral droit. 

"40 000 personnes qui chantent votre nom… ça pèse"

Au terme de la victoire du RC Lens 3 buts à 1 face à Clermont samedi 19 mars, Jonathan Clauss a pu fêter sa sélection avec les supporters. "Quand on m’a ramené le drapeau, forcément au début je l’ai agité un peu comme ça et je me suis dit : c’est incroyable, qu’est ce qui se passe ici ?" Le tout dans un stade Bollaert en ébullition. "40 000 personnes qui chantent votre nom… ça pèse." 

Au milieu des stars

Interrogé par nos confrères de Tout le Sport après son premier entraînement avec les Bleus, Jonathan Clauss se rend compte qu’il joue désormais dans la cour des grands. Même s’il ne cache pas être quelque peu impressionné. 

"Vivre avec eux au quotidien, c’est des gens que je n’ai jamais connu. Je les voyais à la télé". Il raconte une anecdote. "J’ai demandé où se passait le footing. Et Olivier Giroud m’a pris par l’épaule et m’a dit : c’est là. On était quatre : Hugo Lloris, Olivier Giroud, Raphaël Varane et puis moi. Qu’est-ce que je fais là ?" 

Un fantasme de gosse devenu réalité pour ce joueur professionnel de 29 ans. À voir désormais si le latéral droit fera partie du 11 de départ sélectionné par Didier Deschamps lors des deux prochains matchs amicaux.

Le premier se joue vendredi 25 mars au stade Vélodrome de Marseille face à la Côte d’Ivoire. Le second aura lieu quatre jours plus tard face à l’Afrique du Sud au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d’Ascq.