Rodéo sauvage à Libercourt : après le décès d’un jeune de 19 ans, la police lance un appel à témoins 

Cinq jours après le terrible accident survenu lors d’une course de vitesse sauvage à Libercourt ayant fait cinq blessés et un mort, la police lance un appel à témoins.
Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration © Frederik Giltay / FTV

Témoignages, photos, vidéos… tout est bon à prendre pour tenter de reconstituer seconde après seconde le terrible accident qui a coûté la vie à Dorian, un jeune homme de 19 ans.

Il était spectateur d'un rodéo urbain organisé dans une zone industrielle de Libercourt (Pas-de-Calais) lorsqu'un chauffeur au volant d’une Renault Mégane RS a perdu le contrôle de son véhicule, avant de percuter la foule.

Un scooter et un chauffeur en fuite 

Mis en examen et placé sous contrôle judiciaire au lendemain du drame, le conducteur mis en cause a indiqué aux enquêteurs avoir brusquement freiné après qu’un scooter lui ait coupé la route.

D’où l’appel à témoins lancé par la police ce jour. Avec pour objectif d’identifier le conducteur du scooter ainsi que le conducteur de la voiture adverse qui participait également à la course. Car tous deux ont pris la fuite.

Si vous avez des informations, appelez le service contentieux routier de la sûreté départementale de Lens au 03 21 13 51 11 ou au 03 21 13 51 18. 

La foule percutée à 70 km/h 

Il était environ 1h30 du matin dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 septembre 2021. Une centaine de personnes était rassemblée autour de l’avenue Blaise Pascal pour assister à une course de vitesse non-autorisée. Sur cette longue ligne droite de 800 mètres, des voitures s'affrontaient en binôme et se lançaient dans des "runs" à toute allure.

Deux voitures ont alors démarré en trombe, jusqu'à atteindre les 100 kilomètres heure. Au volant d’une Renault Mégane RS, un jeune homme de 22 ans a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté la foule. Six personnes ont été blessées. Parmi elles, Dorian, 19 ans, décédé à l’hôpital quatre jours plus tard. 

Deux autres jeunes filles, blessées au même moment, sont toujours soignées à l’hôpital de Lille et leur pronostic vital reste à cette heure engagé. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers décès police société sécurité rodéos urbains