VIDÉO. Liévin : le centre de conservation du Louvre inauguré, 250 000 œuvres attendues d'ici à 2024

250.000 œuvres du Louvre seront entreposées dans le centre de conservation de Liévin. / © YANN FOSSURIER - FRANCE 3
250.000 œuvres du Louvre seront entreposées dans le centre de conservation de Liévin. / © YANN FOSSURIER - FRANCE 3

Le centre de conservation du Louvre a été inauguré ce mardi 8 octobre à Liévin, ou 250 000 oeuvreS du grand musée parisien doivent y être accueillies dans les cinq années à venir.

Par TM avec YF

Le ministre de la Culture Franck Riester a inauguré ce mardi 8 octobre le nouveau centre de conservation du Louvre à Liévin, à quelques encablures du Louvre-Lens.

Quelques oeuvres y ont déjà été transférées depuis Paris, mais dans les cinq ans à venir, ce sont 250 000 oeuvres au total qui vont être stockées dans les 9600 m2 d'entrepôt. 
 
© YANN FOSSURIER - FRANCE 3
© YANN FOSSURIER - FRANCE 3

Les pièces parisiennes sont mises en sécurité dans le Pas-de-Calais, à l'abri des crues de la Seine. "C'est une décision qui permet de pouvoir conserver, sur le temps long, ce patrimoine de l'humanité dans de bonnes conditions" a déclaré le ministre.
 
Trois questions sur le centre de conservation du Louvre à Liévin


Qui pourra accéder à ces réserves ?


Pas le grand public. Ce bâtiment est un outil à l'usage des chercheurs et des conservateurs du Louvre. D'immenses ateliers ont été conçus à l'intérieur pour restaurer des oeuvres, avec des équipements dernier cri. "Ca va être un haut lieu de la recherche et de l'innovation en matière muséale. Ca va être un endroit où les équipes vont pouvoir travailler à la rénovation des oeuvres, pour qu'on puisse les transmettre aux générations futures";, a annoncé Franck Riester. 
 
© YANN FOSSURIER - FRANCE 3
© YANN FOSSURIER - FRANCE 3

Une vingtaine de personnes vont désormais travailler dans ce centre de conservation et veiller en permanence sur son trésor patrimonial. 
 



 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus