VIDÉO. Coronavirus : à Montreuil-sur-Mer, la réserve civique accueille les enfants des personnels soignants

Depuis plusieurs semaines, face à l'épidémie de Covid-19, les mouvements de solidarité se multiplient. Le gouvernement a lancé, dès le mois de mars, une réserve citoyenne pour mobiliser ceux qui souhaitent apporter leur aide : à Montreuil-sur-Mer, on accueille les enfants des personnels soignants.

À Montreuil-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, l'association Union Sportive et Jeunesse propose de garder gratuitement les enfants de personnels soignants, mobilisés dans lutte contre la pandémie.
À Montreuil-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, l'association Union Sportive et Jeunesse propose de garder gratuitement les enfants de personnels soignants, mobilisés dans lutte contre la pandémie. © France3
Depuis le début du confinement, les associations ou les particuliers offrent leurs services via la plateforme de la réserve civique, #Jeveuxaider. Ainsi à Montreuil-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, l'association Union Sportive et Jeunesse s'est manifestée et propose de garder gratuitement les enfants de personnels soignants, mobilisés dans lutte contre la pandémie.
 

Activités variées et encadrées


Aujourd'hui, 3 petites filles sont accueillies : Sixtine, Camille et Agathe. Elles ont une dizaine d'années à elles 3 et de l'énergie à revendre ! Encadrées par des salariés de l'Association, ces fillettes se sont très vite adaptées pour cette première matinée.

" Vous, voyez des enfants, petits comme cela, on les tient concentrés une demi-heure ! Donc toutes les demi-heure, il faut leur trouver une nouvelle activité. Là, on a fait un peu de coloriage, puis on a fait des masques, une petite activité pour apprendre à compter. On a fait un peu de chant, des comptines, on essaye de varier au maximum " détaille Camille Leprêtre.
 
La réserve civique et l'accueil des enfants des soignants mobilisés à Montreuil-sur-Mer (62)

Ce service gratuit est une aubaine pour les parents. Constance Doat est une maman rassurée : " c’est inespéré, je savais pas que ça existait. C’est une amie qui m’a parlé de ce dispositif et comme c’est en face de la maison, ça n’a pas de prix ! "

Gaelle Legendre, pharmacienne, confirme sa satisfaction de voir sa fillette accueillie ici : " heureusement qu’il y a ce service-là qui est mis en place. Ça permet de savoir nos enfants entre de bonnes mains, avec des gens compétents.

 


Gestes barrières dès le plus jeune age


Pour les enfants en bas âge, pas toujours facile de faire respecter les gestes barrières. Pourtant, avec des parents dans le milieu médical, elles ont quelques notions : " On ne peut pas faire des bisous à cause du coronavirus " précise la petite Sixtine. " Oui, et ma maman est pharmacienne et elle travaille avec un masque " renchérit la jeune Agathe.
 

Pour les plus grands, comme Maélie, l'association encadre aussi les devoirs, dans le respect des consignes de sécurité sanitaire.
 

#jeveuxaider


Les demandes de renfort sont toujours d'actualité car les associations subissent une pénurie de forces vives. Un tiers, voire la moitié, de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans.

 
Alors, si vous aussi, vous souhaitez faire partie de cette réserve civique, comme déjà plus de 280 000 personnes. Rendez vous le site du gouvernement, et portez vous volontaire pour une des quatre missions essentielles :


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale santé société coronavirus famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter