• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La cigogne fait son retour dans l'Audomarois

© France 3 Nord Pas-de-Calais
© France 3 Nord Pas-de-Calais

La région des Hauts-de-France et surtout l'Audomarois voient leur population de cigogne augmenter.  Une cinquantaine de couples de cigognes ont été comptabilisés dans la région du fait que ces oiseaux migrateurs migrent de moins en moins et se sédentarisent.

Par NJ avec Didier Pithon

La région des Hauts-de-France accueille une cinquantaine de couples de cigogne. Ils sont présents dans le Marcanterre (Somme) mais aussi dans l'Audomarois (Pas-de-Calais). Ces oiseaux migrateurs ne migrent plus et se sédentarisent de plus en plus. 
 
La cigogne est de retour dans les Hauts-de-France


"Les cigognes bénéficient, pour une petite partie, du climat, explique Luc Barbier, chargé de mission au Parc naturel régional de l'Audomarois. C'est plus facile de passer l'hiver ici car elles trouvent de quoi se nourrir. Elles bénéficient aussi beaucoup des décharges à ciel ouvert. Quand on se rapproche des décharges, systématiquement, il y a des cigognes.
 

11 couples en 1974, plus de 3 000 aujourd'hui


La cigogne revient en force après un demi-siècle d'absence. En 1974, la France ne recensait que 11 couples de cigognes contre plus de 3 000 aujourd'hui. 

La cigogne est un oiseau prédateur qui apprécie particulièrement les batraciens et les grenouilles. "La contrepartie, c'est que la cigogne les menace. Par contre, la cigogne se nourrit aussi des écrevisses invasives, l'écrevisse américaine. Donc de ce côté là, ça peut être bien", nuance Jean-François Pépin, trésorier de la LPO, Ligue pour la protection des animaux du Pas-de-Calais. 
 
© France 3 Nord Pas-de-Calais
© France 3 Nord Pas-de-Calais

Serge Larivière, président de la LPO du Pas-de-Calais, voit l'augmentation du nombre de cigognes d'un bon oeil. "Il n'y a pas des milliers de couples dans le Pas-de-Calais. On en compte une dizaine donc ce n'est pas énorme. Je pense que les gens sont quand même ravis de voir une cigogne de temps en temps, à proximité de chez eux."

La cigogne, un oiseau que l'on associe aux naissances mais aussi à l'arrivée prochaine de l'été. Avec un peu de chances, vous pourrez les voir tournoyer dans le ciel de l'Audamarois. 

 

Pourquoi la cigogne est-elle associée aux naissances ?

L'image de la cigogne porteuse de bébés vient de l'Alsace du XIXe siècle et de la légende du "Kindelesebrunnen", soit "la fontaine aux enfants" en alsacien. 

La légende raconte que sous la cathédrale de Notre-Dame de Strasbourg, se trouvait un lac, détenu par un gnome. Dans ce lac, se trouvait les âmes des enfants qui attendaient de venir au monde. 
Sur sa barque argentée, le gnome traversait le lac. Avec un filet d'or, il récoltait les âmes des futurs nouveaux-nés avant de les confier aux cigognes, animal typique de la région. L'oiseau allait alors déposer l'âme du nouveau-né dans le berceau, pour donner une âme au corps. 

Les couples qui désiraient eux, avoir un enfant, pouvaient attirer l'animal en plaçant des sucreries sur le rebord de leur fenêtre. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

AC Ajaccio - Lens : les buts

Les + Lus