Covid-19 : A Saint-Omer, les chalets de Noël deviennent des lieux de tests antigéniques

Trois chalets de Noël sont mis à disposition par la ville aux pharmacies dans le besoin, ils serviront de local pour réaliser les tests antigéniques et permettront ainsi d'éviter les risques de contamination dans les officines
Les chalets ont été installés dans la ville pour permettre aux officines de réaliser des tests antigéniques en toute sécurité
Les chalets ont été installés dans la ville pour permettre aux officines de réaliser des tests antigéniques en toute sécurité © Maxppp
Le ministre de la Santé Olivier Véran l'a confirmé : à Saint-Omer comme partout en France, les pharmaciens sont maintenant habilités à réaliser des tests antigéniques. Ces tests ne nécessitent pas d'analyse en laboratoire, ils peuvent être effectués sur place et le résultat est connu en 10 à 30 minutes. 
 

Pour permettre aux pharmacies de réaliser ces tests en toute sécurité, la ville de Saint-Omer leur met à disposition les chalets de la ville, utilisés normalement à des fins plus festives...
 

Avec l'arrivée des tests antigéniques, les officines ont besoin d'être accompagné. Nous avons donc fait installer trois chalets dans la ville pour trois pharmacies différentes (...) elles avaient le souhait de participer au dispositif de tests antigéniques, mais elles ne peuvent pas pousser les murs

François Decoster, maire de Saint-Omer

L'espace est une question cruciale dans la gestion du virus, "pour nous, ce qui compte, c'est de prendre le minimum de risque pour les patients et pour nos équipes, affirme Sébastien Renard, gérant de la pharmacie l'Audomarois, rue de Dunkerque, avoir à disposition un chalet à côté des établissements permettra d'éviter de faire se croiser des populations saines avec des populations potentiellement malades", précise-t-il.  

Les trois chalets devraient être prêts à l'emploi d'ici demain. D'autres chalets pourront être installés à la demande des pharmacies, en attendant un marché de Noël fortement compromis.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société