• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Helfaut : le squelette découvert en bord de route est celui d'une sexagénaire disparue en 1993

(Illustration) / © Frédérik Giltay - France 3
(Illustration) / © Frédérik Giltay - France 3

Les ossements humains découverts sur le bord d'une route le 16 mars dernier à Helfaut (Pas-de-Calais) sont ceux d'une femme âgée de 66 ans, qui avait disparu le 23 avril 1993. L'enquête se poursuit pour déterminer les circonstances et les causes de sa mort.

Par TM

26 ans après sa disparition, le corps d'une habitante de Bomy a été formellement identifié par les gendarmes, grâce à des analyses ADN réalisées sur les ossements découverts à Helfaut le 16 mars dernier, a-t-on appris de la gendarmerie.

Le squelette avait été repéré lors d'une opération de nettoyage, sur le bord de la rue du Mont-à-Car. Dans les effets personnels découverts à proximité, figuraient notamment des pièces de francs, laissant à penser que le décès de la victime était ancien. 

 


"Cold case"


C'est ce qu'on appelle un "cold case" (vieille affaire non-élucidée), que les gendarmes de la compagnie de Saint-Omer doivent maintenant résoudre. Les analyses des ossements pratiquées à l'IRCGN (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale), n'ont pas révélé de lésions traumatiques, éloignant de ce fait une possible thèse criminelle quant à l'origine de la mort.

L'identification a été rendue possible grâce à des prélèvements ADN effectués sur les proches de la victime, qui s'était volatilisée le 23 avril 1993, après s'être rendue en bus au marché d'Aire-sur-la-Lys. Un pacemaker et les habits découverts avec le squelette ont permis aux enquêteurs d'orienter leurs recherches vers cette ancienne disparition.

Pourquoi et comment cette femme, alors âgée de 66 ans, est-elle morte sur le bord de cette route à Helfaut, à une vingtaine de kilomètres du lieu de sa disparition ? C'est ce que les investigations qui se poursuivent vont devoir déterminer. 

 

Sur le même sujet

Lara Fabian et son totem, le Papillon

Les + Lus