Enduropale Touquet 2022 : Randy Naveaux remporte le Quaduro, le Picard Romain Couprie termine deuxième

Elle est perçue comme le parent pauvre de l’Enduropale du Touquet. La course de quads, nommée Quaduro, est pourtant une épreuve à part entière qui attire toujours. 425 pilotes étaient inscrits pour cette édition 2022. Le Belge Randy Naveaux a terminé premier avec plus de deux minutes d'avance sur son dauphin.

Il l’a considère comme "la plus belle course de l’année". Triple champion d’Europe, sextuple champion de France, Romain Couprie s'est élancé ce samedi 26 février pour tenter de décrocher une septième victoire au Quaduro du Touquet. 

À 37 ans, il avait l’expérience pour lui. Mais le pilote n'a pas réussi  à s'imposer et termine deuxième au classement général.

Randy Naveaux remporte le Quaduro

Après s’être imposé à la surprise générale en 2020, le Belge a réitéré l’exploit haut la main cette année. Randy Naveaux a été l’un des hommes forts dès les premières minutes de la course. Après une chute, il est allé chercher Romain Couprie qui le devançait et a terminé avec deux minutes d’avance sur son principal concurrent.

Le Picard Romain Couprie termine deuxième à 2min28 du champion du jour. Jérémie Warnia complète le podium après avoir franchi la ligne d’arrivée 4min43 après le Belge victorieux.  

Le quad, "moins visible"

"Le quad a eu un très gros engouement à la fin des années 90 / 2000, c’était à la mode", rappelle Eric Poiret, auteur du livre Le Touquet, 45 ans d’Enduro. "Mais il y a de moins en moins de pratiquants et ce sport a moins de visibilité en général, comparé à la moto".

De plus, l’entretien du véhicule est plus coûteux, et les deux années de crise sanitaire ont impacté les pilotes amateurs.  

Pourtant le sport attire encore, tout comme la course organisée par l’Enduropale. "Il y a des top pilotes qui ont un sacré palmarès, comme Alexandre Giroud qui a gagné le Dakar les doigts dans le nez et qui vient se frotter à l’Enduropale pour la première fois", indique l’écrivain.

Une preuve selon lui que l’épreuve du Touquet attire encore du monde. "Quand on a l’enduro au palmarès et qu’on est un quader, ça parle", résume-t-il.