JO de Paris 2024. Qui est le meilleur arbitre de judo d’Europe, sélectionné pour ses deuxièmes Jeux Olympiques ?

Plus sur le thème :

Champion du monde par équipe en 2011, le judoka Matthieu Bataille est désormais arbitre, mais pas n’importe lequel. Il a été sacré meilleur arbitre de judo d’Europe 2023 et sélectionné pour les JO de Paris qui, pour sa discipline, se dérouleront du 27 juillet au 3 août 2024. Voici cinq choses à savoir sur ce sportif de haut niveau, qui vit à Etaples (62).

Il a commencé le judo parce que son frère en faisait ! Heureuse idée qui a mené Matthieu Bataille sur les tatamis des plus grandes compétitions internationales, comme judoka, puis comme arbitre. Désormais sacré meilleur arbitre européen, il officiera à Paris pour les JO du 27 juillet au 3 août 2024. Voici cinq choses à retenir sur ce grand nom du judo.

1 - Meilleur arbitre européen

Arbitre depuis 2017 seulement, Matthieu Bataille a décroché fin décembre 2023 le titre de meilleur arbitre européen. Une jolie récompense qui lui met des étoiles dans les yeux : "J’ai été champion d’Europe en tant qu’athlète, et maintenant en tant qu’arbitre ; c’est une fierté. On a un classement à chaque compétition, il y a des superviseurs qui nous notent en fonction des erreurs qu’on fait ou pas. Pendant le combat, on est équipé d’une oreillette et on peut nous demander de changer notre arbitrage. À la fin, un classement est établi et j’ai réussi à avoir une bonne note !". (Rires)

Quels sont les critères d’évaluation ? Matthieu explique : "Il faut rester bien concentré, avoir la posture adéquate, bien sûr donner les bonnes valeurs et appliquer le règlement." Comme il le précise dans une interview à la Fédération, "le judo est un sport technique avec beaucoup de règles et de particularités. Tout peut aller très vite et chaque décision a un impact important sur la suite du combat. Nous n’avons pas le droit à l’erreur."

2 - Arbitre aux JO de Paris

Déjà arbitre à Tokyo en 2021, Matthieu Bataille a été retenu par la Fédération internationale de judo pour les Jeux de Paris. Ils se dérouleront sur les tapis de l’Arena du Champ de Mars.

Ce sera donc la deuxième expérience olympique de l’Étaplois : "On sent beaucoup plus de pression sur des JO, il y a beaucoup plus de journalistes, et là en plus, à la maison, à Paris, ça va être magique. C’est une fierté d’arbitrer mes deuxièmes Jeux."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France Judo (@francejudo)

3 – Champion du monde en 2011

Avant de se reconvertir dans l’arbitrage avec le succès que l’on sait, Matthieu Bataille a mené une belle carrière sur les tatamis. Ancien membre de l’équipe de France, triple médaillé de bronze mondial, double champion d’Europe et sélectionné pour les JO d’Athènes en 2004 : "La cérémonie d’ouverture avec tous les champions, c’est un superbe souvenir. J’aurais bien voulu décrocher une médaille, malheureusement je ne l’ai pas eue ! Mais participer, c’était déjà grandiose !"

Un des grands moments de la carrière de Matthieu, c’est aussi le championnat du monde par équipe en 2011 avec Teddy Riner. C’est en effet le nordiste qui emmène la France en finale : "Deux fois, en quarts de finale contre les Russes puis en demi-finale contre les Japonais, ça se joue sur moi. On est à 2-2 et je fais le point décisif. C’était magique, on était devant notre public à Bercy, on voulait aller au bout."

4 - Prof de judo

En parallèle de son activité d’arbitre, Matthieu Bataille enseigne le judo, dans le club d’Étaples, où il habite : "Je continue à pratiquer le judo mais le haut niveau, non, il y a un temps pour tout. J’ai bientôt 46 ans ! J’entraîne les jeunes, je veux essayer de rendre ce qu’on m’a donné."

À Étaples, il apprend notamment le judo à des personnes en situation de handicap : "C’est une fierté, j’essaie de leur inculquer des valeurs et de leur faire plaisir en montrant des techniques, comme les chutes. On fait du sport tout en s’amusant." 

5 - Un dojo à son nom

Les cours au club d’Etaples ne se déroulent pas n’importe où mais dans le dojo Matthieu Bataille ! "C’était une fierté quand on a donné mon nom au dojo en 2014, quand j’ai arrêté ma carrière. C’est une reconnaissance !"

Ce Dojo va servir de base arrière à l’équipe de France olympique de judo : "Les JO pour nous auront lieu du 27 juillet au 3 août 2024, et juste avant, l’équipe de France va venir pendant une semaine à Etaples et au Touquet pour peaufiner la préparation et arriver à Paris dans les meilleures conditions."

J'espère que l’air iodé de la Côte d’Opale va donner des forces à l'équipe de France de judo pour les JO de Paris.

Matthieu Bataille, meilleur arbitre européen de judo

Il y retrouvera Teddy Riner : "Il sera de la partie aussi, je le croise régulièrement sur les compétitions. On va accueillir une belle équipe de France, sept garçons et sept filles, et on espère que l’air iodé de la Côte d’Opale va leur donner des forces." 

Matthieu Bataille a donc les JO en ligne de mire, il a par ailleurs été retenu pour relayer la flamme olympique. Et il a aussi un nouveau défi en tête : devenir meilleur arbitre mondial !

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité