PHOTOS. Fin de l'opération de déminage au Touquet, quatre blocs de défense explosifs désamorcés

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler .

La préfecture du Pas-de-Calais avait annoncé il y a quelques jours la conduite d'une vaste opération de déminage sur la plage du Touquet. Quatre "blocs de défense", des engins explosifs sous-marins, ont été neutralisés.

Deux journées d'une opération aussi délicate que nécessaire pour le Groupe de Plongeurs-Démineurs (GDP) de la Manche. Le 6 et le 7 décembre, ils ont été chargés de neutraliser quatre blocs de défense retrouvés sur la plage du Touquet.

Ces dispositifs anti-débarquement posés par les forces allemandes lors de la Seconde Guerre mondiale, sont des pièges enfouis dans le sable, dont seul le pieu demeure légèrement exposé. Lorsqu'il est percuté, cela déclenche la charge explosive contenue dans le bloc. Ces engins auraient donc pu causer des dégâts massifs aux alentours.

Un dispositif de sécurité à la mesure du danger

Pour s'en rendre compte, il suffit de considérer l'important dispositif de sécurité déployé pour mener à bien l'opération. Le GPD Manche a bénéficié de l'assistance de la gendarmerie nationale, la police nationale, les sapeurs-pompiers, le SAMU, l’aviation civile et a été étroitement associé à l’aéroport du Touquet, aux communes du Touquet et sa voisine Etaples ainsi qu'à la préfecture du Pas-de-Calais et la DDTM.

Un périmètre de sécurité de 1650 mètres avait été établi autour des blocs à désamorcer, et l'opération a occupé deux après-midi complètes. Dans ce périmètre, la population a dû rester entièrement confinée, avec l'obligation de rester fenêtres ouvertes et volets fermés, une procédure qui vise à limiter le risque de bris de verre.

La plage du Touquet était, bien sûr, interdite à la circulation et l'aire de camping-car adjacente a été complètement évacuée. Plusieurs axes routiers ont été fermés et la circulation aérienne et nautique interdite dans le périmètre.

La mairie du Touquet a annoncé la fin de l'opération à 17h sur son site internet. "Bravo à toutes les équipes et merci à tous pour le respect des mesures" ont écrit les équipes municipales.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité