Transmanche. Quatre compagnies maritimes signent une charte contre toute concurrence déloyale

Brittany Ferries, DFDS France, Condor Ferries et Stena Line ont signé une charte contre le dumping social, en réaction au licenciement de 800 marins de P&O l'an dernier pour les remplacer "par des personnels à bas coût", avait déploré le ministre de la Mer Hervé Berville en novembre dernier.

Après la loi, en Angleterre et en France, une charte permet désormais de lutter contre les pratiques de dumping social (concurrence déloyale) entre les compagnies maritimes.

"Les deux chartes, adaptées chacune au droit des deux pays signataires, permettent d'améliorer considérablement les conditions de travail des marins en adoptant un salaire minimum horaire et un temps de travail égal au temps de repos", fait-on valoir au ministère de la Mer qui précise que "les sanctions sont également très dissuasives en cas de non-respect et les signataires ont 12 mois pour apporter la preuve aux administrations du respect de cette charte. Des contrôles auront lieu ensuite".

P&O - Manche îles express (entre la Normandie et les îles anglo-normandes) ou encore Irish Ferries ne sont pas signataires des chartes pour le moment.

Sur le transmanche régional Nord et Pas-de-Calais / Douvres : DFDS - Seaway effectue 30 rotations par jour entre Calais et Douvres et 24 par jour entre Dunkerque et Douvres. P&O : 23 par jour entre Calais et Douvres. Stena Line 10 à 14 par jour sur la même liaison. Chiffres du printemps 2022.