VIDÉO. Plaques en amiante, déchets, masques... Thélus n'en peut plus des déchets sauvages

Le dernier dépôt en date, celui de près de 200 m² de tôle, exaspère le maire de la commune de Thélus.

© FRANCE 3
"Il y a environ 200 m² de tôles... J'ai jamais vu un dépôt comme ça !" Le maire de Thélus (Pas-de-Calais), entre Arras et Lens, a eu la mauvaise surprise de découvrir une tonne de plaques amiantées sur un chemin de son village, cette semaine.

"Voir ces tôles-là avec de l'amiante [ndlr : il s'agit de plaques en fibro-ciment, la tôle étant un produit fait en acier] donc à proximité de promeneurs, d'enfants, je trouve ça irresponsable !" s'émeut-il, écœuré. Ce dépôt, le deuxième du genre en deux mois, représente un réel danger pour la santé et l'environnement. Pourtant, vu ses dimensions, "il va falloir au moins une semaine pour tout déblayer, avec deux agents", regrette Séverine Devred adjointe chargée de l'environnement. Une enquête a été ouverte.Ce n'est pas le seul type de déchets que l'on doit déplorer dans les environs. Comme partout en France, des masques jetables, "le nouveau déchet très à la mode", se retrouvent çà et là en pleine nature. "On en trouve des quantités phénoménales à présent, et puis c'est pas biodégradable", déplore Louise Gommeaux coordinatrice du World Clean Up Day. "C'est une incompréhension, en plus on sait que c'est un déchet avec un peu de risque sanitaire."
Une décharge sauvage découverte cette semaine par un maire dégouté à Thélus ©France 3 Nord Pas-de-Calais
Le World Clean Up Day, prévu le 19 septembre prochain, consistera en une opération de nettoyage géante dans plus de 180 pays (elle avait rassemblé 20 millions de personne l'an dernier). En espérant qu'elle permette d'assainir l'environnement, à Thélus comme ailleurs dans la région.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement pollution