Traversées de la Manche : 11 personnes migrantes secourues au large de Wimereux, les tentatives se multiplient

La gendarmerie maritime a secouru 11 personnes migrantes, qui se trouvaient en difficulté sur une embarcation au large de Wimereux. Ils sont sains et saufs, annonce la préfecture maritime. Depuis le début de la semaine, 71 migrants ont été interceptés dans la Manche. 

Cette semaine, 71 personnes migrantes ont été secourues dans la Manche. (Images d'illustration)
Cette semaine, 71 personnes migrantes ont été secourues dans la Manche. (Images d'illustration) © Prémar

Ce samedi matin, la Manche est calme. La houle est faible, il n'y a presque pas de vent. Mais au nord-ouest du cap gris-Nez, une embarcation se trouve en difficulté. 11 personnes migrantes se trouvent à bord, selon la préfecture maritime.

Les 11 personnes sont saines et sauves

L'esquif est alors à 16 km des côtes, peu ou prou à mi-chemin de la périlleuse traversée de la Manche. Les secours sont prévenus et une vedette de la gendarmerie maritime se rend sur place.

Les 11 passagers sont secourus, ils sont sains et saufs, toujours selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Déposés à Boulogne-sur-Mer, ils ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières. 

71 personnes secourues en mer cette semaine

Lundi 22 février, soixante migrants, dont des femmes et des enfants, avait déjà été secourus. L'année dernière, les autorités ont recensé au moins 9500 passages ou tentatives de traversées de la Manche, un chiffre multiplié par 4 par rapport à 2019.

Avant de tenter la traversée à partir des plages de la côte d'Opale, les personnes migrantes attendent et vivent dans les terres. Là, les démantèlements de camps se poursuivent.

L'association Human Rights Observers, qui documente ces opérations, rapporte ainsi  "108 expulsions de lieux de vies informels" en janvier 2021. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration pompiers faits divers police sécurité