VIDEO. Brexit. "We still love you" et "Au revoir" : deux messages d'adieu projetés sur les falaises blanches de Douvres

Deux messages d'adieu à l'Union européenne-pro et anti-Brexit- ont été projetés sur les falaises blanches de Douvres juste en face de Calais ce vendredi.
Le Royaume-Uni a quitté l'union européenne : c'est le message qui a été projeté sur les White Cliffs ce vendredi soir juste après un autre "C'est notre étoile, prenez-en soin"
Le Royaume-Uni a quitté l'union européenne : c'est le message qui a été projeté sur les White Cliffs ce vendredi soir juste après un autre "C'est notre étoile, prenez-en soin" © LED BY DONKEYS / AFP / YIM WHITBY / MONTAGE FRANCE 3
Petite guéguerre de projections sur les falaises de Douvres, dans le Kent, porte d'entrée de l'Angleterre pour les Français et tous les Européens ce vendredi. "Les white cliffs" ont d'abord été utilisés par les anti-Brexit pour exprimer leur tristesse à l'idée de quitter l'Union européenne. 

"We still love you" ("Nous vous aimons encore"), pouvait-on lire à la fin d'une vidéo mettant en scène deux vétérans britanniques de 95 et 97 ans. «À mon âge, je ne vivrai pas beaucoup plus longtemps, mais j'espère que pour le bien de mes enfants, de mes petits-enfants et de mes arrière-petits-enfants, l'Angleterre et la Grande-Bretagne reviendront pour être beaucoup plus proches de l'Europe», a témoigné Stephen Goodall. 

La vidéo projetée symboliquement sur ces falaises s'est terminée par une étoile issue du drapeau européen avec cette petite phrase : "This is our star, look after it for us" ("C'est notre étoile, prenez en soin"). Cette vidéo a été réalisée par le groupe anti-Brexit "Led by donkeys", mené notamment par l'eurodéputé Antony Hook. 
 


"Au revoir"


Les pro-Brexit ont aussi utilisé un peu plus tard les falaises blanches de Douvres pour faire passer leur propre message. "Le Royaume-Uni a quitté l'Union européenne". Puis les drapeaux des autres pays européens ont été projetés avec ce message "Au revoir".
 
© AFP

Le Royaume-Uni se lance ce samedi dans sa nouvelle vie hors de l'Union européenne, avec comme défi de tisser de nouveaux liens avec le bloc des 27 et de définir sa nouvelle place dans le monde. Devant le Parlement à Londres ce vendredi soir, on s'est embrassé et on a chanté "God Save the Queen" pour savourer l'indépendance retrouvée. Dans le nord eurosceptique de l'Angleterre, le mousseux anglais a coulé à flot et des feux d'artifice ont été tirés. 

Certains ont vécu leurs dernières minutes dans l'UE à bord d'un ferry Calais-Douvres dans la nuit sur la Manche, alternant entre "tristesse" et "résignation". Après trois ans et demi de déchirements, le Brexit voté par 52% des Britanniques en 2016 est désormais réalité. Les amarres sont larguées, après 47 ans au quai européen. L'UE a perdu pour la première fois un Etat membre - et 66 millions d'habitants.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international