PHOTOS. VIDEO. Coronavirus : les éboueurs sont très “touchés“ par les dessins et les ”Merci” sur les poubelles

Un éboueur d'Esterra montre quelques-uns des dessins récupérés lors de sa tournée / © FRANCE 3
Un éboueur d'Esterra montre quelques-uns des dessins récupérés lors de sa tournée / © FRANCE 3

Partout en France, de nombreux habitants remercient les éboueurs, qui continuent à ramasser les poubelles en cette période de confinement.

Par C.Rousseaux / M.Rappez / E.Quinart

Léon, fêtera ses 10 ans samedi. En mode confiné. Pas de goûter entre copains, il se rattrapera avec des appels en visio. Mais la situation n’a pas l’air de lui peser trop quand on lui pose la question. « Je ne m’ennuie pas… j’ai plein de choses à faire, et je dessine ». 

Ses productions ? Depuis 3 semaines elles vont droit au cœur des éboueurs. Depuis le premier jour du confinement, il les scotche sur les poubelles de sa maison du quartier des Bois-Blancs, à Lille… Des containers verts à roulette, des releveurs aux allures de super-héros, une chaîne de tri sélectif : « J’adapte en fonction de qui ramasse : si ce sont les ordures ménagères ou la collecte de tri sélectif ».
 
Léon et ses dessins pour les éboueurs / © CR
Léon et ses dessins pour les éboueurs / © CR

L’idée, suggérée par la maman, l’a emballé : « Au départ c’est pour les remercier car quand ils ramassent les poubelles, c’est risqué pour eux car ils travaillent, ils touchent les déchets des autres, ils pouvaient attraper le coronavirus, on s’est dit qu’on allait leur faire un mot pour les encourager, leur montrer notre respect ».
 

Au début, ses dessins restaient bien en place sur le couvercle des poubelles, maintenant les agents les prennent comme un cadeau et les accrochent dans leur camion. Cette semaine ils auront droit à un dessin avec une rangée de maisons façon coron. Du courage, de la bonne humeur … une belle action … pour saluer ces personnels dont les métiers sont rarement valorisés.
 

Ça les touche vraiment, ils en ont besoin !


Et Léon n’est pas le seul à montrer sa marque de sympathie. Adultes, enfants, étudiants…. Sur les réseaux sociaux, les appels au soutien pour ce public particulièrement exposé ont germé très vite. Presqu’autant que les remerciements pour les personnels soignants, les forces de l’ordre, les pompiers…    
  
Au siège d''Esterra, un mur est désormais rempli de dessins de remerciement
Au siège d''Esterra, un mur est désormais rempli de dessins de remerciement


Au dépôt de Roncq, un mur accueille les témoignages de sympathie des uns et des autres…. Entre les dessins, les petits mots, « Merci, vous êtes courageux et formidables », le petit soleil en prime qui brille, les smiley… « Les releveurs y sont très sensibles, ils les affichent », raconte Sophie Bonifacio, qui gère la communication de la société Esterra, chargée du ramassage des déchets de plus d’un million d’habitants de la Métropole européenne de Lille. « Ça les touche vraiment, ils en ont besoin ».

"On est content d'avoir des messages de soutien, de remerciement, confirme Grégory Hurtebize, qui travaille chez Esterra. Ça fait plaisir, on n'est pas habitués à tout ça... D'habitude, on entend des coups de klaxon, tout ça, pour les bouchons..."
 
Coronavirus : les éboueurs sont très “touchés“ par les dessins et les ”Merci” sur les poubelles

Eux qui n’ont jamais cessé le travail, même au début de la crise sanitaire, sans gel hydroalcoolique, sans masque … et qui ont alerté aussi sur leurs conditions de travail. Habituellement, ils sont 3 par camion. Mais pour mieux respecter les gestes barrières, les effectifs sont réduits.

Chez Esterra, priorité aussi à la salubrité et à la collecte des ordures ménagères, le sélectif attend parfois. Les plannings ont évolué, les horaires  aussi, de deux releveurs, on est passé à un… Ça allonge la tournée…  Mais la compréhension des habitants est totale, « dans certains quartiers beaucoup d’habitants se mettent à parler aux équipes qui tournent, l’une d’entre elles a même reçu un cadeau aujourd’hui, un paquet de biscuits. Un petit clin d’œil … comme cet enfant de Marcq-en-Baroeul qu’on a vu courir en même temps que le camion poubelle pour encourager le conducteur ! »

Confinement oblige, les poubelles ont tendance à se remplir plus vite que d'habitude... Les mots d'encouragement sont donc vraiment les bienvenus. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus