Les Picardes Malonga et Cysique vice-championnes du monde de judo par équipe

Les judokas Madeleine Malonga et Sarah-Léonie Cysique aux mondiaux de Tokyo - Août 2019 / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Les judokas Madeleine Malonga et Sarah-Léonie Cysique aux mondiaux de Tokyo - Août 2019 / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

L'équipe de France obtient, ce dimanche, la médaille d'argent de l'épreuve par équipe mixte aux mondiaux de judo à Tokyo. Parmi ces vice-champions du monde, deux picardes : Madeleine Malonga originaire de l'Oise et l'Axonaise Sarah-Léonie Cysique.

Par E.E

Deux nouvelles médailles pour les athlètes picardes aux mondiaux de Tokyo. 

Ce dimanche, Madeleine Malonga originaire de Chambly dans l'Oise et Sarah-Léonie Cysique qui vient de Château-Thierry dans l'Aisne ont remporté une médaille d'argent par équipe mixte.
 

La France s'est inclinée contre le Japon en finale (4-2). Si Madeleine Malonga n'a pas remporté son combat, Sarah-Léonie Cysique s'est brillamment illustrée en battant l'une des meilleures judokas du monde Tsukasa Yoshida. 
 


Ça promet pour les JO

Madeleine Malonga remporte ainsi sa seconde médaille après avoir été titrée championne du monde il y a deux jours dans la catégorie des -78 kg. De bon augure pour les Jeux olympiques qui auront lieu également à Tokyo l'an prochain. 
 

L'Axonaise Sarah-Léonie Cysique, quant à elle, n'a pas récolté de médaille en invididuel dans sa catégorie des - 57 kg, mais a su démontrer à 21 ans toutes ses capacités. Elle passe de justesse à côté d'une médaille de bronze face à la championne olympique en titre, Rafaela Silva, mardi dernier. Elle doit finalement se contenter d'une 5e place. 

Avec cette médaille d'argent pour sa première expérience en championnat du monde, elle prouve que l'on peut largement compter sur elle.
 

Sur le même sujet

Lubrizol : manifestation à Lille pour demander la transparence

Les + Lus