Course de Dragster à Clastres, une compétition qui fait du bruit

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.B.

C'est la 4ème édition du Trophée Dragster 2017 à Clastres. Une compétition où tout types de véhicules, de la moto à la voiture de course en passant par la voiture de tourisme, doivent parcourir 400 mètres en ligne de droite en moins de temps possible. 

Les moteurs vrombissent, les pneus dérapent, la fumée s'échappe. Il faut faire un maximum de bruit sur le départ! Le pilote de dragster - auto ou moto - doit ensuite parcourir 400 mètres en ligne droite le plus vite possible tout en respectant un temps précis. Un sport automobile encore peu connu en Europe et en France, où les passionnés de vitesse et de gros moteurs se retrouvent.

 

"Il y a tout un temps de préparation de la course, il ne suffit pas d'accélérer"


Six catégories de véhicules concourent, parmi lesquelles les motos, les véhicules de tourisme, les voitures de course, mais aussi les dragster junior. La compétition est ouverte aux enfants et adolescents de 8 à 18 ans et une dizaine d'entre eux y participent ce week-end. Celle qui est arrivée en tête lors des épreuves qualificatives, c'est Samantha. Elle a 16 ans et pratique ce sport depuis cinq ans.

Une passion qu'elle prend très au sérieux : "On pourrait croire qu'il faille juste accélérer avec la pédale puis on part et c'est fini mais en fait il y a tout un temps de préparation de la course, un calcul du temps qu'on va faire sur la course, c'est vraiment très important, explique la jeune pilote, et la précision c'est vraiment primordial dans ce genre de course."


Une compétition européenne


Les épreuves se poursuivent ce dimanche à Clastres où plus de 150 pilotes se sont réunis. Certains viennent des Pays Bas, d'Angleterre ou de Suisse : un pari réussi pour cette toute jeune compétition de l'Aisne. Originaire des Etats-Unis, le dragster est encore peu répandu en Europe. Une solution pour y remédier… continuer à faire du  bruit.

durée de la vidéo: 01 min 58
Course de Dragster à Clastres, une compétition qui fait du bruit ©France 3 Picardie