Eolien : soupçons de prise illégale d'intérêt dans l'Aisne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Halima .

21 signalements pour prise illégale d'intérêt ont été déposés sur les bureaux des procureurs de Laon et Saint-Quentin par les membres du collectif du14 mars. Ils reprochent à des élus d'avoir voté en conseil l'installation d'éoliennes sur des terrains leur appartenant. 

Pour un propriétaire foncier, l'installation d'une éolienne est très rentable, le tarif proposé par les promoteurs est en fonction de la puissance de l'éolienne. Cela peut rapporter jusqu'à 10 mille à 12 500 euros par an souligne Jean-Louis Doucy, membre du collectif anti-éolien du 14 mars. Les membres du collectif dénoncent le rôle d'élus qui auraient favoriser lors de vote en conseil municipal l'implantation d'éoliennes sur leur propriété. L'affaire est prise au sérieux, car il y aurait peut-être prise illégale d'intérêt. Elle peut-être sanctionnée de peine allant jusqu'a 5 ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende.



durée de la vidéo: 01 min 44
Avec : Jean-Louis Doucy Membre du collectif anti-éolien du 14 mars; Christian de Gayffier Membre du collectif anti-éolien du 14 mars; Jean-Louis Doucy Membre du collectif anti-éolien du 14 mars; Jean-Louis Bricout Député-maire (P.S) de Bohain en Vemandois; un reportage de Eric Henry, Rémi Vivenot et Nathalie Perrin

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité