• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saint-Quentin : une première école d'ingénieurs reconnue dans l'Aisne

© Elisa
© Elisa

L'école Elisa, spécialisée en ingénierie spatiale et basée à Saint-Quentin dans l'Aisne, a été reconnue par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche comme école d’ingénieurs. C'est la première dans le département.

Par Nathalie Tissot

"C'est un soulagement. Nous avons tenu parole et accompli ce que nous avions promis aux parents." Elisa vient d'obtenir la reconnaissance d'école d'ingénieurs par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. C'est la première dans l'Aisne.

Yves Blin, le directeur des études et de la recherche de l'école Elisa a été l'un des fondateurs de cette école spécialisée en ingénierie spatiale, en septembre 2009. Il était aussi de ceux qui ont fait le pari de déménager les locaux de Val-de-Reuil en Haute-Normandie à Saint-Quentin dans l'Aisne, il y a deux ans.

"On avait besoin du soutien de collectivités et d'industriels." Chaque année, l'établissement reçoit 200 000 euros du Conseil régional, du département et de la ville et au fil du temps, il a réussi à s'implanter dans le tissu des entreprises du secteur de l'aéronautique de la région comme Aérolia à Méaulte (Somme).

M. Blin l'assure, 50 % des étudiants trouvent un CDI avant même d'être diplômés. "C'est un métier où la demande est forte et la formation, au delà de l'aéronautique et du spatial, permet de travailler dans de nombreux domaines comme l'industrie automobile, le ferroviaire ou encore le développement durable."

L'établissement compte une centaine d'étudiants, formés à être ingénieurs dans les domaines scientifiques et technologiques nécessaires à la conception, la mise en œuvre et la maintenance des systèmes aéronautiques et spatiaux (mécanique, aérodynamique, propulsion, automatique, électronique, informatique, sûreté de fonctionnement).

L'entrée dans cette école d'ingénieurs à préparation intégrée se fait sur concours et attire avant tout des élèves de Terminale S et STI. Les prochaines sessions d'admission se déroulent les 28 mars et 23 mai prochains. Au programme: des maths, de la physique, de l'anglais et un entretien de motivation. Pour la scolarité, il faut tout de même compter 6 200 € / an en cycle de préparation et 7 200 € / an en cycle d'ingénieur.

Les prochaines portes ouvertes se dérouleront le samedi 28 mars 2015 de 14 heures à 18 heures.

Plus de renseignements sur le site internet de l'école d’ingénierie des sciences aérospatiales.


Les six autres écoles d'ingénieurs de Picardie :


A lire aussi

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus