2ème jour du procès en appel de Romuald Alliote devant les assises de l'Oise

 Romuald Alliote avait tiré 5 balles sur sa compagne, Angélique, en Février 2008. Lourdement handicapée, aujourd'hui, elle tente de comprendre. 

Par Gontran Giraudeau

C'est le côté "mauvais garçon" de Romunal Alliote qui a été évoqué ce matin, devant les assises de Beauvais. Il est décrit comme un homme qui se droguait, qui sortait beaucoup la nuit et qui ne travaillait pas. Il aurait même décroché des drogues dures grâce à Angélique. 
La victime subvenait entièrement aux besoins de la famille au moment du drame. Par contre, il n'avait jamais été violent envers elle. 

Un voisin témoigne  : il évoque les délires de persécution et de paranoïa de Romuald Alliote. "Il pensait que je complotais contre lui et que je lui envoyais des ondes maléfiques" confie le voisin à la barre.

Un grand moment d'émotion a pu se faire sentir durant l'audience, ce matin, lorsque l'ex amant d'Angélique témoigne. Angélique avait, à l'époque des faits, décidé de quitter Romuald Alliote pour refaire sa vie avec son amant. Une décision qui a fait basculé la vie de la jeune femme.

Les policiers, eux, évoquent le coup de téléphone de Romulad les prévenant du drame qui venait de survenir. "Il était calme, très coopératif. Au final, il a voulu la sauver" dit l'un d'entre eux.    

Cet après midi, c'est au tour de la famille de Romuald Alliote de témoigner. Une famille qui l'avait déjà rejeté au moment du drame.  

DMCloud:32267
Fin du 2ème jour du procès de Romuald Alliote
Avec Maître Guillaume Demarcq, avocat de la défense et Maître Stéphane Daquo, avocat des parties civiles/Reportage d\







Sur le même sujet

Les + Lus