Un arrêté municipal oblige les gens de Lhéraule dans l'Oise à dire bonjour

C'est une première en France: Gérard Plée maire de Lhéraule, une commune de 163 habitants située dans l'Oise, a pris un arrêté municipal obligeant l'usage des formules de politesse à l'intérieur de la mairie !

Par Halima Najibi

Il ne supportait plus les malpolis au sein de sa mairie. Alors depuis début novembre, Gérard Plée, maire sans étiquette de Lhéraule (60), oblige ses concitoyens à respecter les formules de base en matière de courtoisie comme celles qui consistent à dire bonjour et merci.

Contacté par nos confrères du Parisien, le premier magistrat de la commune raconte que cette mesure s'est imposée à lui suite "à un manquement de courtoisie d'un administré. C'est arrivé une fois. Une fois ça suffit. Si je ne prends pas d'arrêté, je n'ai pas de moyen de coercition contre ces gens là. Il n'y a aucune loi en France qui oblige quelqu'un à dire bonjour"

L'élu a alors affiché à l'entrée de la mairie début novembre l'arrêté accompagné d'un texte, explique notre confrère du Parisien, adressé à ces " éternels mécontents, rancuniers, persécutés et autres grognons".

La punition pour les réfractaires du "bonjour" ? D'après l'article 2 du règlement, en cas de manquement manifeste et volontaire à cette observation, la personne sera instamment priée de quitter les lieux ou de s'y représenter dans les conditions définies à l'article 1er".

Des entorses à ce réglement sont toutefois tolérées, "il ne sera pas applicable en cas de force majeure " ou lors des " jours d'élections ou de célébration des mariages". 



 

DMCloud:16571
Un arrêté municipal pour dire bonjour

 

Sur le même sujet

Les + Lus