Beauvais (60): suspicion de légionelle au Centre de Formation des Apprentis

Toutes les salles de cours et la cantine du CFA de Beauvais (60) utilisant de l'eau sont pour le moment inutilisables depuis ce jeudi en raison d'une forte suspicion de présence de légionelle dans le circuit d'eau chaude.

Par Jennifer Alberts

Chaque année, l'administration du Centre de Formation des Apprentis de Beauvais doit effectuer des analyses de l'eau. Et pour décembre, même si les résultats définitifs ne sont pas encore connus, les autorités sanitaires suspectent fortement la présence de légionelle dans le circuit d'eau chaude.

Les laboratoires des apprentis ainsi que la cantine ont été fermés. Le circuit d'eau chaude a été arrêté pour être chimiquement traité. Ce qui interviendra vendredi. Le circuit d'eau chaude ne pourra être remis en fonctionnement que lorsque les nouvelles analyses seront conformes aux critères biologiques.

Dans la mesure où les apprentis seront en vacances pour Noël dans une semaine, il est probable qu'ils ne puissent reprendre les cours pratiques qu'à la rentrée, en janvier 2015. Mais tous les autres cours restent assurés.


Beauvais : alerte à la légionelle au CFA
Avec : Henri Payan Secrétaire général de la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Oise; Gil Mettai Délégué CFDT Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Oise; un reportage d'Alexandra Combe, Caroline Leduc et Nathalie Perrin

 

Qu'est-ce que la légionelle ?

Quelle est l'origine de la légionelle ?
La légionelle est une bactérie naturellement présente dans l’environnement qui va proliférer dans les eaux relativement chaudes comprises entre 25°C et 50°C.
C’est une bactérie de type bacille gram négatif. Le genre legionella comprend 49 espèces et plus de 64 sérogroupes. Légionella pneumophila sérogroupe 1 (Lp1) est le plus fréquemment retrouvé en pathologie humaine (environ 90 % des cas).
Elle est à l'origine d'une maladie pulmonaire appelée légionellose.

Quels sont les symptômes de la légionellose ?
Les symptômes sont généralement similaires à ceux d'une grippe : fièvre, frissons, toux, difficultés respiratoires et parfois autres signes comme la nausée, la confusion.
Les symptômes apparaissent au bout de 2 à 10 jours après la contamination par les légionelles, et dans la majorité des cas dans les 5 à 6 jours.

C'est une maladie à déclaration obligatoire par les médecins auprès de l’Agence régionale de santé.

Comment contracte-t-on la légionellose ?
La contamination de l’homme se fait par voie aérienne par inhalation d’eau contaminée diffusée sous forme d’aérosols ou microgouttelettes.

Les principales sources d’exposition sont les suivantes :
- les circuits de distribution d'eau chaude (douches, douchettes)
- les tours de refroidissements (TAR) utilisées pour les systèmes d'air conditionné à usage industriel
- les bains bouillonnants (spas)
- les appareils d'oxygénothérapie

Quelles sont les mesures préventives dans les réseaux d'eau chaude sanitaire ?
La prévention du risque de prolifération des légionelles dans les réseaux d'eau chaude repose sur trois grands axes :
- éviter la stagnation de l'eau et en assurer une bonne circulation
- lutter contre l'entartrage et la corrosion par une conception et un entretien adaptés à la qualité de l'eau et aux caractéristiques de l'installation
- maintenir l'eau à une température élevée (supérieure à 50°C) dans les installations, depuis la production et tout au long des circuits de distribution et mitiger l'eau au plus près des points d'usage (pour éviter les brûlures).

En habitat individuel, des conseils de prévention existent pour limiter la prolifération des légionelles.

Sur le même sujet

Les + Lus