Cet article date de plus de 5 ans

Canicule : les agriculteurs inquiets après de nouveaux incendies de champs dans l'Oise

Après les incendies dans l'Aisne mardi, une trentaine d'hectares sont partis en fumée ce mercredi dans l'Oise. Les fortes chaleurs de ces derniers jours coïncident avec le début des moissons et risquent de multiplier le phénomène. Les agriculteurs apprennent à intervenir pour contenir les flammes.

photo Chistelle Juteau / France 3 Picardie
photo Chistelle Juteau / France 3 Picardie
À Goincourt (60), la ferme de Montguillain a perdu près de 15 hectares de chaume. À Mortefontaine, tout près des habitations, les flammes ont grignoté d'autres terrains agricoles. Les feux de champs se multiplient ces derniers jours en raison des fortes chaleurs qui s'accordent mal avec le début des moissons. 

Les machines gênèrent des étincelles qui embrasent très rapidement les champs rendus très secs par les températures records. Les pompiers ont dû intervenir pour éviter la propagation de quatre incendies mercredi, huit dans la journée de mardi, mobilisant une centaine d'agents et 22 camions-citernes feux de forêts (CCF).



Avant leur arrivée, certains agriculteurs assurent les premiers gestes. Avec les moyens dont ils disposent, ils contiennent les flammes dans un périmètre en labourant la terre autour du feu naissant. Privé de matière, le feu ne peut plus progresser.

Les armes de prévention sont rares, si ce n'est arroser les contours des champs à l'aube et équiper les tracteurs d'extincteurs. Les sinistres devraient être pris en charge par les assurances mais les exploitants, dépourvus de marge de manœuvre, s'inquiètent pour la suite.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie