Cet article date de plus de 6 ans

Chantilly: l'exposition Chefs-d'oeuvre Retrouvés sort de ses cartons

Du 8 septembre 2014 au 4 janvier 2015 le Domaine de Chantilly propose une exposition exceptionnelle de tableaux italiens des XIVème et XVème siècles. Les petites mains du musée sortent déjà les oeuvres  avec d'ultimes précautions pour les accrocher aux cimaises.
"Ca va être une journée très touchy", nous confie Nicole Garnier, la conservatrice de Musée de Chantilly particulièrement affairée et émue par la préparation de l'exposition. "Les oeuvres sont arrivées ce matin de Liverpool et du Vatican et nous allons les déballer avec mille précautions". L'opération s'avère particulièrement délicate.


Un transfert à haut risque

Les oeuvres sont transportées comme des joyaux extrêmement fragiles par avion puis par camion. Les tableaux et dessins datant du XIV ème et du XVème siècle ont voyagé dans des caissons climatiques. Ces bijoux du patrimoine pictural sont sous la surveillance des conservateurs et des régisseurs d'oeuvres qui veillent aux grain à chaque étape du transport et de l'accrochage. "On est assuré pour le transport des oeuvres de clou à clou" déclare Nicole Garnier. "Pendant ce périple délicat, c'est le transporteur qui assume le risque. Une fois le tableau accroché, c'est nous en sommes pleinement responsables." assure t-elle avec un filet d'anxiété dans la voix. Et il ne faut pas perdre de temps, une fois les caisses arrivées à Chantilly, les oeuvres sont sorties avec la plus grande attention et accrochées dans la foulée. Une fois exposées, il n'est évidemment plus question d'y toucher.


Une exposition d'exception

Certaines des raretés présentées n'ont pas été accrochées depuis 250 ans. L'exposition de Chantilly qui débute le 8 septembre est annoncée comme un événement dans le monde des arts et de la peinture.


Des fragments de peintures sur bois, et de tableaux vont être reconstitués pour la première fois. C'est le cas de la Thébaïde de Fra Angelico  un ensemble de scènes de la vie monastique situées dans le désert, en référence au lieu où se sont retrouvés les premiers chrétiens près de Thèbes. Le tableau initial a été morcelé en six panneaux à la fin du XVIIIe siècle ou au début du XIXe. Les fragments ont été disséminés à travers le monde. L'espace du Jeu de Paume propose de façon inédite d'en reconstituer l'ensemble. Du jamais vu.


Les merveilles de la peinture toscane

L'ensemble de l'exposition s'organise autour des 14 oeuvres du Quattrocento acquises par le Duc d'Aumale à en 1879.Parmi celles-ci figure la Simonetta Vespucci de Piero di Cosimo, un tableau restauré pour l'occasion grâce aux fonds provenant du mécénat. Ce fonds patrimonial est enrichi, pour l'occasion, de neuf autres tableaux prêtés par les musées de Philadephie ou Anvers. Dès le 8 septembre, les amateurs devraient se bousculer à Chantilly pour admirer ces chefs d'oeuvres retrouvés qui confirme la vocation internationale du musée de l'Oise. 


durée de la vidéo: 02 min 09
Chantilly: L'expo Oeuvres Retrouvées sort de ses cartons






durée de la vidéo: 01 min 50
restauration Simonetta Vespucci



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions