Le Clos-des-Roses à Compiègne se refait une beauté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Halima Najibi

Ce quartier construit dans les années 60 totalise 2400 logements. La ville de Compiègne, l'OPAC de l'Oise et  l'ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine) ont lancé depuis 2007 un vaste programme de rénovation du quartier. 

Plusieurs barres d'immeubles ont déjà été démolies dans le quartier du Clos-des-Roses à Compiègne. L’immeuble Pierre Loti et la petite résidence Baudelaire. Il en sera de même pour l’immeuble Albert Camus dont la démolition est prévue entre fin 2012 et avril 2013 et pour les immeubles Nerval, Verlaine et Alexandre Dumas  dont la destruction débutera d’ici fin 2013.

Les chiffres clefs de cette rénovation

270 logements reconstruits
176 logements détruits
14 maisons de ville construites
192 logements réhabilités et résidentialisés

Le coût total de ce programme est de 67 millions d'euros. la ville de Compiègne intervenant pour sa part à hauteur de 10%. Construit dans les années 1960 pour accueillir les rapatriés d'Algérie, le quartier est aujourd'hui vieillissant. Lancée en 2008, la mise en oeuvre du nouveau visage du Clos-des-Roses doit se poursuivre jusqu’en 2014 ou 2015. 

durée de la vidéo: 01 min 52
Compiègne : rénovation du quartier le Clos-des-Roses

 

Le nom de ce quartier, aujourd'hui fort peuplé, est emprunté à une guinguette des bords de l'Oise, très fréquentée du milieu du XIXe siècle, célèbre pour sa haie de rosiers. Elle se situait à l'emplacement de l'actuelle caserne des pompiers. Sur les terrains environnants, va se développer un quartier essentiellement résidentiel à partir des années 1960 et 1970. 
Source : la Société historique de Compiègne