Compiègne : Sébastien Duplessier a bien été tué par balles

L'autopsie du corps de Sébastien Duplessier a montré que le jeune homme, retrouvé vendredi en forêt de Compiègne, a été touché par quatre impacts de balles. Ces résultats remettent en question la version du principal suspect, qui évoquait un accident.

Sébastien Duplessier a bien été tué par quatre impacts de balles. Les résultats de l'autopsie, connus ce lundi 18 avril, écartent donc la thèse de l'accident évoqué par le principal suspect de cette affaire, un homme d'une quarantaine d'années.

Mis en examen du chef d'assassinat samedi dernier, ce suspect a en effet reconnu être à l'origine du décès accidentel de son ami devant les enquêteurs. Mais selon la procureur de la République de Senlis, Amélie Cladière, les premières vérifications ne sont pas en "faveur de l'hypothèse d'un accident", précisant qu'elles étaient plutôt "en faveur d'un acte volontaire, voire prémédité".

Connu des services de police, l'homme a déjà été condamné pour des violences. Le signalement de son véhicule dans le quartier de la victime, retrouvée en forêt de Compiègne vendredi 15 avril, avait mené les enquêteurs sur sa piste. Après son arrestation, il leur même avait indiqué le lieu où il avait déposé le corps.


 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité