Cet article date de plus de 4 ans

Un Compiégnois en lice pour le Goncourt de la nouvelle 2017

Benoît Decock est un ancien rameur international de la SN Compiègne. Il a posé ses rames pour le stylo. Son livre Fausses pelles (Salto) figure parmi les 4 recueils sélectionnés pour le Goncourt de la nouvelle 2017.  
© Benoît Decock Facebook
Le 3 mai, l'Académie Goncourt révélera le Prix Goncourt de la nouvelle 2017. Parmi les 4 livres sélectionnés figure celui du Compiégnois Benoît Decock : Fausses pelles (Salto) un recueil de vingt-six nouvelles.     

"Le narrateur, Pierre, enfant, adolescent puis adulte raconte l'aviron et même un peu plus : l'exigence de discipline, de rythme et de cadence, la passion et la liberté, l'harmonie avec l'eau, les paysages.

L'écriture poétique et décalée mélange les genres. Elle évoque des souvenirs teintés tour à tour d'humour, d'autodérision et de gravité : plaisir d'être sur l'eau, courses, victoires, entraînements, amitié, femmes, effort, douleur, émois."
raconte Benoît Decock sur sa page Facebook

Benoît Decock a pratiqué l’aviron durant plusieurs années. Il a été champion de France et International Espoirs. Après des études d’histoire, il travaille dans l’administration du sport. Fausses pelles est son premier livre.

Les quatres livres sélectionnés : 
Benoît Decock, Fausses pelles (Salto)  
Raphaël Haroche, Retourner à la mer (Gallimard)
Claude Sérillon, La conversation (Cent mille milliards)
Brina Svit, Nouvelles définitions de l’amour (Gallimard)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture