Moliens : Kindy fait du pied aux candidats à la Présidentielle

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Alors que 4 de ses filiales ont été placées en redressement judiciaire le 28 février, Kindy interpelle les candidats à la présidentielle : le groupe, installé à Moliens dans l'Oise, leur a envoyé une paire de chaussettes et un petit mot pour les alerter sur son combat pour garder ses emplois.

Par Jennifer Alberts


"Notre chaussette droite est bien à droite et notre chaussette gauche est bien à gauche."...C'est avec une pointe d'humour que le fabriquant de chaussettes tente d'attirer l'attention des 11 candidats à la présidentielle.

Pour le lancement d'une nouvelle chaussette technique destinée aux sportifs, brevetée, conçue et fabriquée à Moliens dans l'Oise, le groupe Kindy a décidé d'en offrir une paire aux prétendants à l'Elysée. Dans une lettre accompagnant l'envoi, l'entreprise, placée en partie en redressement judiciaire fin février, rappelle son combat pour sauver ses emplois : "notre marathon à nous, c'est de maintenir l'activité et de sauver les emplois…Le groupe Kindy c'est 160 ans d'expérience, 160 salariés".

Toujours avec humour, Kindy n'hésite pas à faire du pied aux candidats : "En les portant, vous pourrez être proche du terrain, grâce à leur tricot léger et élastiqué qui vous permettra de ne passer à côté d'aucune sensation, visez la course en tête, grâce aux fibres techniques polyameryl qui vous permettront d'éviter échauffement et transpiration même en fin de parcours."

Pour le moment, l'entreprise n'a reçu aucun retour de la part des candidats qui ont reçu 3 exemplaires de cette chaussette technique : un bleu, un blanc, un rouge...

4 filiales du groupe ont été placées en redressement judiciaire, faute d'investisseurs. Les repreneurs avaient jusqu'au 31 mars pour déposer leur offre.

 

Sur le même sujet

Les + Lus