Le président du CC Nogent-sur-Oise dépose un recours après la relégation du club en DN2

La Fédération Nationale de Cyclisme a annoncé la nouvelle ce mercredi 10 février. Le club de cyclisme de Nogent-sur-Oise est retrogradé pour cette saison en Division Nationale 2. Mais son président Alain Mathieu a envoyé une requête au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

Arnaud Démare, Christophe Riblon, William Bonnet... Ils sont nombreux à être passés par le club de cyclisme amateur de Nogent-sur-Oise avant de devenir coureurs professionnels. Après 18 ans en Division Nationale 1, le CC Nogent-sur-Oise pourrait pourtant être rétrogradé en DN2 pour cette saison. C'est la décision en appel de la Fédération Française de Cyclisme (FFC), annoncée ce mercredi 10 février, en raison des problèmes budgétaires du club.

Fin 2015, le club affichait un bilan comptable négatif de - 37 000 euros. Mais le président Alain Mathieu assure avoir tout fait pour remonter la barre jusqu'à obtenir début janvier une subvention exceptionnelle de la mairie ramenant le déficit à - 27 000 euros.

Depuis 8 ans, on n'a pas bougé du top 5 !


Les efforts d'Alain Mathieu pour défendre la position du CC Nogent-sur-Oise en DN1 au Conseil Fédéral d’Appel de la FFC le 27 janvier dernier n'auront donc pas porté leurs fruits. "J'ai l'impression d'avoir eu trois gendarmes devant moi", confie-t-il, mettant en avant les bons résultats du club. "Depuis 8 ans, on a pas bougé du top 5 !", explique-t-il.

Il a, dès ce mercredi, déposé une requête par le biais d'un avocat devant la Conférence des conciliateurs du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), dernier espoir pour le club de se maintenir. Il est dors et déjà engagé dans la première manche de DN1 la semaine prochaine, en espérant qu'une réponse positive lui parvienne d'ici-là.

Premier club de Picardie, le CC Nogent-sur-Oise compte 151 licenciés et a remporté deux fois la Coupe de France DN1 en 2006 et 2011.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité