Ribécourt-Dreslincourt (60): Bruno est toujours introuvable

La gendarmerie est aidée de 8 chiens de la brigade cynophile pour retrouver Bruno
La gendarmerie est aidée de 8 chiens de la brigade cynophile pour retrouver Bruno

Disparu du lycée horticole de Ribécourt-Dreslincourt (60) mardi 18 décembre, le jeune Bruno reste introuvable. La gendarmerie a mobilisé une cinquantaine d'hommes et 8 chiens. Dimanche, des plongeurs viendront renforcer le dispositif de recherche.

Par Jennifer Alberts

Cinq jours sans aucune nouvelle ni trace...Depuis mardi après-midi, les gendarmes sillonnent le secteur pour retrouver le jeune homme de 17 ans, disparu devant le lycée horticole de Ribécourt-Dreslincourt. Il y venait souvent dans le cadre de son cursus au sein d'un autre établissement spécialement dédié aux handicapés mentaux : l'Institut Médico-Professionnel de Ribécourt.


 / © L'Institut Médico-Professionnel de Ribécourt.
/ © L'Institut Médico-Professionnel de Ribécourt.


Les gendarmes privilégient la thèse de la disparition mais n'exlcuent pas que Bruno, dit Kody, se cache quelque part. Ils demandent donc aux habitants de la zone de fouiller caves, garages, granges et dépendances pour vérifier que Bruno n'y est pas.

Le directeur de l'institut médico-professionnel où Bruno est élève ne s'explique pas cette disparition: Bruno est un adolescent trisomique très dépendant.

Vendredi, la brigade équestre et un hélicoptère équipé d'une caméra thermique


Bruno a été pour la dernière fois à fois vu mardi 18 décembre à 16 heures 50 à Cambronne-les-Ribécourt (60) marchant sur la route nationale, en direction de Compiègne. Il a été également vu le lendemain marchant sur une route. Il aurait été vu, sans certitude, sur le secteur de Ribécourt jeudi 20 décembre. Ce samedi 22 décembre au soir, les recherches ont été suspendu pour la nuit.

Le jeune homme aura 17 ans le 24 décembre.





Signalement :
Taille : 1m70 environ.
Corpulence : forte.
Age apparent : fait son âge.
Signes particuliers : porte des lunettes avec monture noire, imberbe, atteint de trisomie 21.
Tenue vestimentaire : porte un bas de survêtement foncé et d'un T-shirt noir.


 / ©
/ ©


En cas de découverte ou renseignements, merci de contacter la GENDARMERIE de Ribécourt-Dreslincourt au 03-44-75-82-17 ou tout simplement en composant le 17.

disparition du jeune Bruno
Un reportage de Florent Boutet et Emilie Montcho avec : Commandant Mickael Fumery, Chef d'escadron de la compagnie de gendarmerie de Compiègne; Jean-François Ricordeau, Directeur de l'Institut Médico-professionnel de Ribécourt





Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus