• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

SERIE. Un monument, une histoire

Monument de commémoration du siège de Saint-Quentin de 1557 / © France 3 Hauts-de-France
Monument de commémoration du siège de Saint-Quentin de 1557 / © France 3 Hauts-de-France

Quatre monuments de la région sont à l'honneur dans cette série. Les fantômes d'Oulchy-le-Château, Jeanne Hachette, Napoléon, le siège de Saint-Quentin en 1557, chacun porte une histoire et ses anecdotes.

Par Madison Mouquet

Les fantômes d'Oulchy-le-Château

Le 21 juillet 1935 le président Lebrun inaugurait les fantômes. L'oeuvre avait été commandée au sculpteur Paul Landowski dès 1919. Aujourd'hui le monument se dresse toujours dans le sud de l'Aisne à Oulchy-le-Château.

Il commémore la seconde offensive de la Marne et la victoire des alliés face à l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale. Mais cette oeuvre  tient aussi une place toute particulière par le message qu'a voulu adresser Paul Landowski.
Un monument, une histoire : les fantômes d'Oulchy-le-Château

Jeanne Hachette, l'héroïne de Beauvais

Elle est l'héroïne de Beauvais depuis le Moyen Âge. Sa statue de bronze qui trône sur la place de l'hôtel de ville est l'oeuvre de Vital Gabriel Dubray. Jeanne Hachette symbolise l'héroïsme des anonymes et la résistance populaire face à l'envahisseur.
Un monument, une histoire : Jeanne Hachette, l'héroïne de Beauvais

Napoléon à Craonne

Le 7 mars 1814, Napoléon remporte sa dernière victoire lors de la campagne de France à Craonne (prononcez [kran]), village de l'aisne. Le souvenir de cette bataille est souvent occulté par l'offensive du Chemin des Dames lors de la Première Guerre mondiale qui eut lieu au même endroit. Depuis 1974 une statue de l'empereur rappelle pourtant cette bataille sur le plateau de Californie.
Un monument, une histoire : Napoléon à Craonne

Le monument commémoratif du siège de 1557 à Saint-Quentin

Il se dresse désormais place du 8 octobre mais jusqu'en 1997, il s'élevait place de l'hôtel de ville. Le monument de 1557 commémore la résistance héroïque de la ville de Saint-Quentin face à l'armée espagnole qui venait des Flandres. Saint-Quentin a ainsi sans doute permis de sauver la capitale du royaume, Paris.
Un monument, une histoire : la défense de 1557 à Saint-Quentin


Une série de reportages de Rémy Vivenot, Éric Henry, Olivier De Nesle et Léo Ségala.

 

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus