Aigneville (80) : un moteur d'avion de la Seconde Guerre mondiale retrouvé 72 ans plus tard

A Aigneville, dans le Vimeu, un moteur d'avion datant de la Seconde Guerre mondiale a été déterré. L'association "Somme aviation 39-45" a mené l'enquête pour retrouver les débris du moteur et les descendants du pilote... en Nouvelle-Zélande.

Nous sommes en septembre 1943. André Bonvalet a 20 ans. Il travaille dans les champs quand un avion de la Royal Air Force s'écrase, à quelques centaines de mètres. Son pilote néo-zélandais, John Checketts, arrive à s'extraire juste à temps.

72 ans plus tard, l'histoire se poursuit. L'association "Somme aviation 39-45" vient de déterrer  le moteur d'un spitfire anglais. L'achèvement d'un long travail d'enquête : après avoir cherché le procès-verbal de l'époque, il a fallu retrouver les différents protagonistes.

Un reportage de Jeanne Blanquart, Caroline Leduc, Franck Blancquart et Cédric Delangle. Avec André Bonvalet, témoin de l'accident à Aigneville; Pierre Ben, responsable de l'association "Somme aviation 39-45".

Le pilote néo-zélandais est décédé il y a quelques années mais les férus d'histoire sont aujourd'hui en contact avec son fils, Chris Checketts. "C'est vraiment excitant de savoir qu'ils ont trouvé l'endroit précis où s'est écrasé l'avion de mon père. J'ai très envie de venir en France, pour voir les endroits où mon père est allé quand il était pilote de chasse", témoigne ce dernier.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité