Cet article date de plus de 5 ans

Amiens : deux surveillants agressés par un détenu à la maison d'arrêt

Jeudi 8 septembre, deux surveillants de la maison d'arrêt d'Amiens ont été agressés violemment par un détenu lors de l'appel, à 13h. Ils sont hospitalisés au CHU d'Amiens. Le détenu, lui, est en garde à vue au Commissiariat de la ville.
Il était 13h environ hier, lorsque les surveillants ont efectué la relève, pour s'assurer que tous les détenus étaient bien présents. L'un d'entre eux, au moment d'ouvrir une cellule, s'est pris un coup violent au visage. Sonné, il n'a pas pu réagir. Les coups se sont enchaînés. Voulant prévenir ses collègues, il a souhaité actionner la sonnette d'alarme. Celle-ci, comme souvent selon Luc Rody, secrétaire régional de la CGT en Picardie, n'a pas fonctionné. 

Un collègue, témoin de la scène, a tenté de lui venir en aide, et s'est pris également plusieurs coups. Les deux surveillants sont "fortement choqués" selon Luc Rody. Ils sont actuellement hospitalisés au CHU d'Amiens, et on déposé plainte.

Le détenu, lui, est en garde à vue au Commissariat d'Amiens. Pour Luc Jégo, la défaillance de l'alarme est inadmissible : "La direction a fait un devis et l'a transmis à la direction interrégionale. On attend toujours le budget [...] mais la vie d'un agent, ça n'a pas de prix..." s'insurge le syndicaliste.

La direction interrégionale n'a pour l'instant pas commenté la situation. Plus d'informations dans la journée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers