Cet article date de plus de 8 ans

Amiens: dialogue de sourds à Ametis; peu d'espoir de reprise du trafic des bus vendredi

A 17 heures, la réunion de concertation entre direction et représentants du personnel a été suspendue dans un climat tendu: le CHSCT a voté à l'unanimité contre la reprise du travail.

Le directeur de Kéolis camperait sur ses positions : "il persiste à nous considérer comme des grévistes, selon Toufik Halaîmia de la CGT, et veut nous prélever une journée de congé plus une journée de salaire à l'issue de ces 7 jours de retrait…"

Selon la CGT, le directeur menace même de licenciements…

Bref, le ton se durcit et le CHSCT à l'unanimité refuse la reprise…

Il est fort probable que vendredi les usagers soient confrontés à un 8ème jour de trafic quasi nul. Jeudi, 16 bus sur 114 circulaient.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun