Aucun accord à l'issue des deux audiences de conciliation pour les ex-Goodyear

La procédure s'annonce longue pour les ex-salariés de Goodyear. Ce vendredi matin , ils n'ont pas trouvé un compromis avec la direction. Le prochain rendez-vous judiciaire aura lieu le 22 janvier 2015. 

Les ex-Goodyear contestent la légalité de leurs licenciements pour motif économique. Depuis la fermeture de leur usine il y a 8 mois, la cellule de reclassement mise en place n'a pas permis pour l'instant à tous les salariés licenciés de retrouver un travail. Ils réclament des indemnités pour leur préjudice entre 60 000 et 200 000 euros . 

La CGT, majoritaire, avait engagé pendant sept ans un bras de fer avec la direction de Goodyear avant de signer un accord en janvier rendant effective la fermeture de l'usine d'Amiens-Nord, qui employait 1.173 salariés.

Les deux conciliations qui se sont succédé ce vendredi 3 octobre n'ont rien donné. 600 salariés convoqués ce matin espèrent toujours être indemniser pour leur préjudice. Leur avocat espère la condamnation de Goodyear.

Prochaine échéance judiciaire le 22 janvier 2015 date où sera examinée la légalité de leurs licenciements.

 

Un reportage de Jennifer Baïa, Benoît Henrion et Cédric Delangle; avec : Franck Jurek Secrétaire adjoint CGT Goodyear; Julien Caudron Opérateur de presse chez Goodyear pendant 11 ans; Fiodor Rilov Avocat des ex-Goodyear

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité