Emeutes à Amiens nord : onze personnes mises en examen

Publié le Mis à jour le

Onze hommes sur les vingt-deux placés mercredi et jeudi en garde-à-vue ont été mis examen. La justice les poursuit pour des destructions par incendie et des violences sur policiers lors des émeutes qui ont embrasé les quartiers nord d'Amiens dans la nuit du 13 au 14 août 2012.

Bien que certains d'entre-eux ne reconnaissent pas les faits qui leur sont reprochés, ils ont tous été placés vendredi soir sous mandat de dépôt et incarcérés dans plusieurs établissements pénitentiaires de Picardie.

Ils ont entre 18 et 30 ans et sont déjà connus pour la plupart des services de police pour des faits de violences et de trafic de drogue. Le plus jeune, mineur au moment des faits, est considéré comme un meneur par les enquêteurs.

Selon Bernard Farret, procureur de la République d'Amiens, ces interpellations résultent d'une longue enquête qui a démarré au lendemain des émeutes : "nous disposons de confrontations positives, de dénonciations et d'éléments matériels, notamment des traces ADN".