Les ex-salariés de Bosch en appel : délibéré le 6 décembre prochain

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo
© France 3 Picardie

Ils sont de retour devant la justice. Les ex-salariés de Bosch étaient aujourd'hui devant la Cour d'Appel d'Amiens. L'entreprise avait fait appel de la décision la condamnant à verser 5 000 euros de dommages et intérêts par personne au titre du préjudice d'anxiété lié à l'exposition de l'amiante. 

La procédure juidiciaire pour les ex-salariés de l'usine Bosch de Beauvais dure depuis 2012.
Aujourd'hui près de 200 d'entre eux sont arrivés en masse au tribunal d'Amiens. Confiants, après la décision de la Cour d'Appel de Paris qui a confirmé la condamnation de leur ancien employeur à verser des dommages et intérêts au titre du préjudice d'anxiété à leurs collègues de Drancy.


Une affaire qui dure

Si l'entreprise Bosch aujourd'hui n'a pas nié ce préjudice d'anxiété, les avocats ont plaidé l'absence de responsabilité de la société. 
Ce n'est qu'en 1996 après la condamnation à l'amiante que l'entreprise a repris le site de Beauvais.

La décision a été mise en délibéré au 6 décembre mais l'affaire devrait aller jusqu'à la Cour de Cassation.
durée de la vidéo: 01 min 48
procès en appel des ex salariés de Bosch

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.