Goodyear: triplement des indemnités de licenciement selon la CGT...Info ou intox ?

Nous nous sommes procurés le protocole d'accord 2014: l'enveloppe est en fait moins épaisse qu'en 2012. Alors que mercredi, la CGT a annoncé dans un communiqué qu'elle avait obtenu le triplement des indemnités proposées par la direction de Goodyear lors du Plan de Départs Volontaires de 2012.

Le document que nous nous sommes procurés semble dire le contraire: il s'agit du protocole d'accord discuté mercredi en Préfecture entre la CGT et la direction de Goodyear France, sous la médiation du préfet de la Somme:



A titre d'exemple, un salarié ayant 25 ans d'ancienneté toucherait, selon l'accord 2014 la somme 69.313 € d'indemnités légales et supra-légales auxquelles s'ajoutent des indemnités de reclassement et de préavis. La somme totale perçue serait de 101.813€. En 2012, un ouvrier ayant également 25 ans d'usine aurait pu espérer au minimum 125.000 €.

Ci-dessous, l'intégralité de cet accord 2014: 

Le protocole de fin de conflit Goodyear



Des chiffres confirmés par le rapport de la Commission d'enquête parlementaire rédigé par la députée PS de la Somme, Pascale Boistard sur la base de l'audition de Catherine Pernette, directrice régionale adjointe, responsable de l’unité territoriale de la Somme, direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE). Celle-ci avait alors indiqué que dans le cadre du Plan de Départs Volontaires présentés en 2012 "les salariés ayant 25 ans d’ancienneté devaient percevoir 125 000 euros bruts, et ceux ayant 35 ans d’ancienneté 178 000 euros bruts. À ces sommes s’ajoutait le portage salarial d’un dispositif permettant aux salariés, dans le cadre du congé de reclassement, de percevoir pendant 24 mois maximum une somme correspondant à 67 % de leur salaire en attendant l’âge de la retraite. Les salariés porteurs d’un projet de création d’entreprise percevaient 85 000 bruts après 12 ans d’ancienneté, 110 000 euros après 20 ans d’ancienneté, et 138 000 euros après 25 ans d’ancienneté, auxquels s’ajoutait la somme de 20 000 euros au titre de la création d’entreprise et un congé de reclassement de neuf mois pour permettre au salarié de développer son projet."

Pourtant, le communiqué de la CGT de Goodyear Amiens Nord diffusé mercredi à l'issue des négociations à la préfecture est clair:

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité