Intermittents et précaires évacués par la police des locaux du Medef à Amiens

Une trentaine de personnes de la Coordination des intermittents et précaires de Picardie ont investi ce mardi 19 avril après-midi les locaux du Medef de la Somme rue Lamartine à Amiens. Ils dénoncent les menaces de Pierre Gattaz de se retirer des négociations concernant la refonte de l'Unedic.

Particulièrement offensif, le président du Medef, Pierre Gattaz a donné "trois semaines" au gouvernement pour "profondément corriger" le texte du projet de loi travail, sans quoi son organisation "en tirera les conséquences" : le cas échéant, "nous demanderons sans doute la suspension des négociations d'assurance chômage", a-t-il prévenu ce mardi 19 avril.

Autrement dit, Pierre Gattaz pourrait se retirer des négociations en cours concernant la refonte des règles de l'Unedic, qui doivent aboutir au 30 juin prochain. Quelques heures après ces déclarations, la Coordination des intermittents et précaires de Picardie a décidé d'investir les locaux du Medef de la Somme rue Lamartine à Amiens. Les manifestants ont bloqué la rue en installant des tables et des chaises avant d'être évacués par la police.


Si, d'aventure, la négociation sur l'assurance chômage, échouait, l'État fixerait lui-même "les nouveaux paramètres de l'assurance chômage", a prévenu en février la ministre du Travail Myriam El Khomri.



L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité