Pas assez d'hébergements 5* pour les VIP invités au centenaire de la bataille de la Somme

C'est l'histoire de la semaine: l'hôtel 5* le Marrotte à Amiens ne peut pas loger Kate et William pour le centenaire de la bataille de la Somme parce que complet. Derrière cette anecdote, c'est l'incapacité du département à accueillir des VIP lors d'évènements exceptionnels qui apparaît.

Une réservation trop tardive

Olivier Walti, gérant du Marotte, veut rétablir la vérité: il n'a pas "refusé" d'accueillir la famille royale britannique. Il ne le pouvait tout simplement pas : les 12 chambres de son hôtel 5* sont déjà réservées pour d'autres chefs d'état invités aux commémorations de la bataille de la Somme les 30 juin et 1er juillet prochains. Des réservations effectuées il y a déjà plus d'un an.

Alors autant dire que l'hôtel ne pouvait pas honorer la demande tardive de 4 chambres formulée par le Quay d'Orsay pour Kate et William.


Une offre d'hôtellerie de luxe faible

"A Amiens, il y a 800 couchages, on attend entre 20.000 et 25.000 personnes pour le centenaire, c'est une évidence qu'il y aura une surchauffe énorme", précise Olivier Walti à l'AFP.

Car derrière cette anecdote, c'est bien l'incapacité de la Somme à offrir un hébergement hôtelier de luxe lors d'événements exceptionnels comme la commémoration de la bataille de la Somme. Le Marotte est en effet le seul hôtel 5* du département. Et il ne possède que 12 chambres.

Et c'est parce que la demande est faible que l'offre l'est aussi. Mais ça coince parfois!! Comme ce fut le cas pour Kate et William, le couple emblématique de la famille royale britannique...

Avec Olivier Walti, gérant d'un hôtel 5 étoiles à Amiens ; François Leturcq, directrice de l'office du tourisme d'Amiens Métropole et Sébastien Lefèvre, responsable d’une agence de communication et d'événementiel/Reportage de Stanislas Madej et Jérôme Arrignon ©France 3 Picardie


Des touristes venus de tout le Commonwealth

Les célébrations du centenaire de la bataille de la Somme doivent attirer en Picardie de très nombreux touristes venus de Grande-Bretagne, d'Australie, du Canada et de Nouvelle-Zélande. Le 1er juillet 1916 est pour les Britanniques et les membres du Commonwealth le jour le plus meurtrier de leur histoire: sur les 120.000 Britanniques partis à l'assaut, 20.000 furent tués et 40.000 blessés en une seule journée.

Le 1er juillet, les commémorations débuteront au Trou de mine de La Boisselle. Elles se poursuivront au Cairn écossais de Contalmaison, puis au mémorial britannique de Thiepval, à la tour d'Ulster de Thiepval et au parc terre-neuvien de Beaumont-Hamel.
Un "concert du souvenir" avec la cantatrice Barbara Hendricks est prévu en soirée à Albert.

Quant à Kate et William, il est fort à parier qu'ils trouveront bien une bonne âme et surtout un joli château près d'Amiens pour leur assurer le gîte pour une nuit!!!