Picardie: la révolte des urgentistes

A partir de ce mardi, les urgentistes entrent en résistance: ils cessent désormais de multiplier les appels téléphoniques pour trouver un lit d'hospitalisation aux patients qui se présentent aux urgences. Cela leur prend trop de temps et c'est au détriment du patient. Exemple au CHU d'Amiens.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter