Fusillade de Roye : près de 200 personnes présentes à la messe en hommage aux victimes

Une messe s'est tenue jeudi à l'église de Roye dans la Somme pour rendre un dernier hommage à la famille et au gendarme tués mardi dans un camp de gens du voyage. Placé en garde à vue, l'auteur présumé des tirs n'a toujours pas expliqué les raisons de son geste. 

La ville de Roye a été secouée mardi par un épisode d'une rare violence. Deux jours après la fusillade sanglante et la nuit de tensions, l'heure est au recueillement. L'église de la commune donnait une messe jeudi soir en hommage aux quatre victimes. Un bébé de six mois, une femme et un homme de la même famille, ainsi qu'un gendarme venu interpeller le tireur, ont été abattus.

Près de 200 personnes sont venues exprimer leur soutient aux proches des personnes décédées. 

Témoignages : 

« Je connaissait Laurent [le gendarme assassiné] personnellement, ainsi que sa femme et ses enfants. Et je viens pour prier pour eux [...] mais aussi pour toutes ces familles de gens du voyage qui doivent vraiment être éprouvées. »


Interviews recueillies par Guiho Mickaël et Mohammad Mustafa.

Les images de la cérémonie :​

Images de Mohammad Mustafa.

La garde à vue du suspect, qui reconnaît les faits mais refuse jusque-là d'expliquer son geste, devrait prendre fin vendredi. L'homme de 73 ans résidait sur l'aire d'accueil où s'est déroulé le drame mais n'appartenait pas à la communauté des gens du voyage.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité