Une vaste escroquerie financière déjouée par les gendarmes de la Somme

Les gendarmes de la Somme qualifient ce fait divers de "belle affaire". ils rapportent qu'une escroquerie financière de grande ampleur a été déjouée dans le département. 

© Gendarmerie de la Somme
Voici le récit des faits rapporté par les gendarmes. "Au cours de l'été 2015, un retraité demeurant dans le Marquenterre découvre après le décès de son épouse que le contrat d'assurance vie souscrit auprès d'un important organisme spécialisé, censé être créditeur de plusieurs dizaines de milliers d'euros, est, en fait, une coquille vide.

L'enquête mène les gendarmes en banlieue parisienne

Les gendarmes, à partir de très minces éléments, parviennent à remonter la trace de l'argent. Ils mettent à jour un montage particulièrement astucieux basé sur l'utilisation frauduleuse de l'identité de la victime, et une multiplication d'acteurs pour brouiller les pistes. En quelques mois, les enquêteurs identifient plusieurs suspects, domiciliés pour la plupart en banlieue parisienne.

Les mercredi 27 et jeudi 28 avril 2016, sous la direction du parquet d'Amiens, une opération judiciaire est déclenchée : la compagnie de gendarmerie d'Abbeville, avec l'appui des enquêteurs spécialisés en délinquance financière du Groupe d'Intervention Régionale (GIR) d'Amiens, projette sept équipes d'interpellation en petite et grande couronne parisienne, renforcées localement par des gendarmes et des policiers.

De l'argent liquide, des ordinateurs et des véhicules saisis

Six personnes sont interpellées et reconnaissent les faits à des degrés divers. Les perquisitions permettent la saisie et la confiscation d'argent liquide, d'ordinateurs, de téléphones portables de dernière génération et surtout de deux véhicules, lesquels sont immédiatement placés sous scellés et transférés dans la Somme. Ils comparaîtront le 9 mai prochain devant le tribunal de grande instance d'Amiens."  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers