Le tribunal administratif d'Amiens a tranché : les naturistes ont droit de cité sur la plage de Quend

Publié le Mis à jour le
Écrit par Halima .

Le mercredi 17 juillet 2019, le tribunal administratif d'Amiens a tranché en faveur des naturistes. Il a annulé un arrêté municipal de la ville de Quend concernant l'interdiction  du naturisme sur la plage.  

C'est une bonne nouvelle pour les pratiquants du naturisme de la côte Picarde. Ils peuvent retirer leur maillot à Quend sur les plages non surveillées sans le risque de se faire verbaliser par la police municipale. Le tribunal administratif d'Amiens a retoqué un arrêté municipal qui date d'octobre 2018 interdisant le naturisme sur la commune. A l'origine de cette interdiction, des plaintes d'usagers dénonçant des "dérapages" sur le domaine public.

Mais trois associations de naturistes n'ont pas apprécié cette interdiction. Ils ont porté l'affaire en justice. Et aujourd'hui ils ont gagné. Il faut dire que le naturisme à Quend est toléré depuis de nombreuses années.   

La  mairie doit également verser 1 500 euros pour les frais engagés. Une décision applicable immédiatement et qui réjouit la Fédération française du naturisme relatent nos confrères du Courrier Picard

A noter qu'à Cayeux-sur-Mer, depuis 2012, une zone est réservée aux naturistes.  
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité