• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Une pièce de théâtre saint-quentinoise en hommage à Elodie Kulik

Elodie Kulik avait été retrouvée morte le 12 janvier 2002 à Tertry. Son corps était à demi calciné. Les expertises révéleront qu'elle avait été violée et tuée.
Elodie Kulik avait été retrouvée morte le 12 janvier 2002 à Tertry. Son corps était à demi calciné. Les expertises révéleront qu'elle avait été violée et tuée.

Une messe était organisée ce matin en hommage à Elodie Kulik, dont le corps a été retrouvé il y a 15 ans. Auprès du père d'Elodie, Jacky Kulik, un metteur en scène qui écrit en ce moment une pièce de théâtre autour d'Elodie et d'autres affaires criminelles en Picardie.

Par Jeanne Blanquart

C'est une pièce de théâtre particulière qu'est en train de préparer Fabien Richard, metteur en scène au sein de la comapgnie saint-quentinoise "Viromandui". Depuis 6 ans, le jeune homme avait la volonté de mettre en avant les grandes affaires criminelles de la région depuis 1870. "J'ai commencé à étudier différentes histoires à partir de livres, d'archives...", explique le metteur en scène. "Mon but était de définir qui sont les victimes et qui sont les bourreaux." Avec pour résultat, une pièce de théâtre, intitulée "Meurtres à domicile".

L'affaire Elodie Kulik l'a toujours passionné. "A un certain moment, je me suis rendu compte que c'était le socle de la pièce", explique Fabien Richard. Il décide donc de créer un personnage d'enquêteur, qui pourrait aussi être le père d'Elodie Kulik, bien qu'elle ne soit jamais nommée directement. 



Une réflexion autour de l'affaire


"Mon but est de servir l'affaire, pas de me servir de l'affaire", précise d'emblée le metteur en scène. Dès lors, et même si la pièce est encore inachevée, il prévoit un débat à chaque fin de représentation, pour terminer la pièce sur une réflexion collective. 

Il y a 3 semaines, le jeune homme a fait parvenir le texte au père d'Elodie, Jacky Kulik. "Il m'a dit qu'il n'avait jamais vu un texte comme ça, que cela apportait une autre vision sur l'affaire." Sa rencontre avec Jacky Kulik est décisive. "C'était une rencontre extraordinaire, qui m'a amené à refléchir à de nouvelles pistes." L'artiste accepte tout de suite de participer à l'hommage de ce dimanche. 

"J'ai choisi un extrait de la pièce sur le silence, ajoute Fabien Richard. Parce que ceux et celles qui savent se taisent." La première de la pièce devrait avoir lieu fin 2017.

Sur le même sujet

Visite guidée du Bruxelles des lobbies

Les + Lus