Cet article date de plus de 4 ans

Mise en place d'un "ticket pollution" sur la métropole lilloise

Pour faire face au pic de pollution que subit actuellement notre région, la Métropole Européenne de Lille (MEL) a décidé d'enclencher son système de "ticket pollution", dès demain. Pour le prix d'un ticket unitaire, les usagers auront accès aux transports de manière illimitée. 
© MaxPPP
Il ne devait être mis en place "qu'en cas de circulation alternée", nous assurait-on ce matin à la Métropole Européenne de Lille (MEL). Le "ticket pollution" sera pourtant vendu dès demain, pour endiguer le pic de pollution que traverse en ce moment le Nord Pas-de-Calais. 


Comment ça marche ?


Pour le prix d’un ticket unitaire (1,60 €), l'usager pourra utiliser en illimité les transports en commun du réseau Transpole (métro, bus, tramway,…), et ce toute la journée. Le dispositif sera mis en place sur l'ensemble de la métropole lilloise, à partir de demain, et pourra être prolongé.

"J’incite chaque métropolitain, dans la mesure de ses possibilités, à utiliser les transports en commun et à favoriser le covoiturage", a indiqué Damien Castelain, Président de la MEL, dans un communiqué. 



Pas de gratuité


Ce "ticket pollution" a pour objectif d'inciter les usagers à prendre les transports en commun plutôt que leur véhicule personnel. Pas suffisant pour certains élus, qui plaident pour la gratuité des transports lorsque la pollution atteint des sommets. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société transports économie ilévia transports en commun