Pont-sur-Sambre : les parents de Cody, 11 ans, mort par pendaison, veulent connaître “la vérité”

Cody, deux jours avant son décès
Cody, deux jours avant son décès

Cody, 11 ans, a été retrouvé mort par pendaison. Ses parents veulent comprendre ce qu'il s'est passé. Ce vendredi soir, une marche blanche est organisée pour lui rendre hommage. 

Par EM

20 août. Il est environ 5h du matin quand Cody, 11 ans, est retrouvé pendu dans sa chambre. C'est un de ces frères, âgé de 21 ans, qui a fait la découverte macabre. Depuis ce moment, la vie de la famille Doyen a basculé. Dans la tristesse, la douleur et les questions. Que s'est-il passé ? "On sait que ce n'est pas un suicide, nous explique Patrice, le père de l'enfant. Ce n'est un jeu de la baleine ou quelque chose comme ça. Je n'ai aucun doute. Un suicide, c'est impossible."

Le parquet d’Avesnes-sur-Helpe a décidé d’ouvrir une enquête confiée aux policiers du commissariat de Maubeuge. Une autopsie a été pratiquée et a permis d'écarter l'hypothèse criminelle, donc l'intervention d'un tiers. Accident ? Défi qui a mal tourné ? Suicide ? Les enquêteurs n'excluent aucune hypothèse. 

Pour nous, c'est insupportable de ne pas savoir la vérité


Les parents de Cody ont leur idée sur la question : "Mon fils a entendu vers 2h du matin Cody dire : «  Chiche, on fait nuit blanche.  ». On sait qu'il a eu un coup de fil vers 2h du matin. et à 2h30, il était mort. Pour nous, il y a un lien entre cet appel téléphonique et la mort de notre fils. Ce garçon au téléphone est le dernier à lui avoir parlé. Pour moi, il est lié à la mort de mon fils. La police nous a dit que le portable était parti sur Lille pour analyses et qu'on aurait les résultats dans 3 mois. On trouve ça trop long. Pour nous, c'est insupportable de ne pas savoir la vérité. On veut la connaître. Même si ça fait mal !"
Publié par Chrystel Nuytens Doyen sur dimanche 20 août 2017


La mère de Cody est anéantie par le drame : "C'était un amour de bébé, le petit denier. Un gamin plein de vie. J'avais une relation fusionnelle avec lui. Je suis perdue. Je ne dors plus. A l'intérieur, je suis morte parce que j'ai perdu mon gamin." Elle non plus ne supporte pas qu'on puisse évoquer la piste d'un suicide : "Cody, c'était un petit garçon qui aimait les autres. Il adorait les Playmobil, faisait des vidéos sur youtube. Il avait la joie de vivre, il était fier de renter au collège, de se projeter dans l'avenir. Dès qu'il voyait quelque chose qui le choquait, il nous en parlait."

Ce vendredi, une marche blanche est organisé à 18h au départ de leur domicile, Cité Notre-Dame à Pont-sur-Sambre, jusqu'au City Stade où Cody aimait aller jouer. "C'est un dernier hommage qu'on lui fait. Il y a beaucoup de gens qui nous appellent, qui nous soutiennent. Je passerai un message à toutes les personnes présentes pour les remercier. On a du soutien. C'est ce qui nous fait tenir."

Patrice et Chrystèle Doyen envisagent désormais de déménager au plus vite. Pour quitter cette maison trop pleine de souvenirs. Et essayer de se reconstruire.








Sur le même sujet

Les + Lus